Le procès Paradine
1947

Maddalena Paradine est arrêtée et accusée d'avoir empoisonné le 6 mai 1946 son mari, le colonel Paradine, qui était aveugle. Sir Simon Flaquer, l'avocat-conseil de Mrs. Paradine, lui recommande comme défenseur Anthony Keane, l'un des ténors du barreau. Keane est persuadé de l'innocence de sa cliente et soupçonne André Latour, le domestique de Paradine, d'avoir aidé son maître à se suicider. Il en parle à Mrs. Paradine qui réfute sa théorie. Il se rend à Hindley hall, la demeure des Paradine dans le Cumberland, et il devine que Latour avait des relations privilégiées avec sa maîtresse. Il en conçoit une antipathie d'autant plus grande pour le jeune homme que lui-même succombe peu à peu au charme de la belle Maddalena Paradine… Gay, la femme de Keane, comprend que son mari est amoureux de Mrs. Paradine mais lorsqu'il lui propose de partir avec elle en Suisse et d'abandonner l'affaire, elle est la première à lui demander de la garder.

Le procès s'ouvre dans une atmosphère tendue car Keane se heurte au juge Lord Horfield, qui avait fait des avances à Gay et s'oppose vite à lui. Keane s'acharne sur Latour qui se défend mal mais Mrs. Paradine est mécontente de la virulence de Keane vis-à-vis du jeune homme. Latour finit par reconnaître qu'il était devenu l'amant de Mrs. Paradine. La défense semble alors avoir marqué un point décisif mais l'annonce du suicide de Latour pousse Maddalena Paradine à avouer l'assassinat de son mari et à dévoiler publiquement que Keane est amoureux d'elle. Brisé, Keane, quitte la salle, laissant la défense à son adjoint. Maddalena Paradine est condamnée à être pendue. Keane retrouve l'amour et la tendresse de sa femme.

 

Retour à la page d'accueil

Genre : Film noir
Voir : photogrammes

(The Paradine case). Avec : Gregory Peck (Anthony Keane), Ann Todd (Gay Keane), Charles Laughton (Lord Horfield), Alida Valli (Maddalena Paradine), Charles Coburn (Sir Simon Flaquer), Louis Jourdan (André Latour). 1h59.