Sous les masques noirs
1939

Ce documentaire a pour but de vous montrer la naissance et la vie des masques chez un des peuples les plus mystérieux de l'Afrique noire situé dans les falaises de Dondiagara, au sud de Tombouctou.
Les masques sont le fruit de préoccupations élevées, le culte des morts. Il faut commencer par puiser dans les autels de la famille de l'eau sacrée, destinée à apaiser le génie de l'arbre que l'on va couper. L'arbre est choisi dans une partie réservée de la brousse où l'on peut couper des arbres. les deux hommes enlèvent leurs vêtements cra ils ne veulent aps être contaminés par l'esprit de smorts. Ils offrent l'eau : le génie à une jambe qui habite l'arbre s'enfuit alors sans protester.

le masque est sculpté dans le bois, puis décoré avec des teintures et essayé sur le visage. Les masques sont divers : peuls, antilope chevaline, masques "sirigué" ou maisons à étages, dépassant parfois cinq mètres. Une cinquantaine de masque coexistent. Le plus populaire est le masque de l'aigle avec sa croix de lorraine qui évoquent les ailes déployées de l'oiseau. Le costume est complété d'une jupe et de bracelets.

La cérémonie mortuaire dure pendant des heures sur le toit du mort pour expulser l'âme encore présente. Toute la foule participe et retrace la vie du mort. Les tirs à l'arc évoquent ses chasses, les fusiliers ses guerres.

critique du DVD
Editeur : Montparnasse, février 2010. Coffret 4DVD.

 

 

Retour เ la page d'accueil

Genre : Documentaire ethnographique , Mali. 0h10.
Voir : édition DVD