Judex
1963

Le banquier Favraux a su profiter du scandale de Panama en conservant des documents qui lui permettent de garder la haute main sur des personnages influents. Cependant des lettres lui enjoignant de restituer l'argent volé lui parviennent, envoyées par le mystérieux Judex. Loin de les restituer, Favraux tente de supprimer un témoin de son infamie, mais, à la soirée des fiançailles de sa fille Jacqueline, une syncope le terrasse comme l'en avait menacé Judex.

Jacqueline renseignée par Vallières, le secrétaire de son père, refuse tout héritage et rompt ses fiançailles. Cependant le banquier n'est pas mort, et Judex le séquestre. Interviennent alors deux aventuriers : Moralès et Diana Monti qui cherchent à s'emparer des papiers compromettants. Jacqueline les surprend. Abusée par Diana Monti qui se dissimule sous la robe d'une religieuse, elle court les plus grands périls. Les bandits parviennent d'autre part à enlever Favraux qu'ils soupçonnaient d'être en vie; Judex est heureusement là pour sauver Jacqueline qui comprend que le justicier et Vallières ne font qu'un. Les péripéties s'accélèrent; Favraux retrouvé par Judex finit par se suicider. Diana Monti poignarde par erreur son complice et, en fuyant sur les toits, tombe dans le vide.

Judex sous les traits de Vallières aimait Jacqueline depuis toujours et celle-ci lui accorde sa main.

Judex doit baucoup de son chame à l'opposition des deux héroïnes Diana Monti et Jacqueline Favraux. La brune décidée et sensuelle et la blonde douce et abandonnée éclipsent facilement le fade justicier. La galerie de personnages secondaires impuissants à relancer l'intérêt dramatique enrichissent par contre considérablement les jeux d'oppositions du film : le complice de Diana se revèle être le fils de l'homme que Favraux a spolié et qui s'était placé sous la protection de Judex. Cocantin, personnage lunaire est plus occupé à dialoguer avec les enfants (Alice la fille de Jacqueline ou le garçon qui le met sur la piste de Diana) qu'à retrouver Favraux, méchant convainquant, lui totalment impliqué dans l'acvité malfaisante.

C'est parce qu'il est le petit-fils de Feuillade que Jacques Champreux a vent du projet d'une adaptation de l'oeuvre de son grand-père. Les comptoirs français du film avaient demandé à Lacassin de proposer un sujet de film. Celui-ci ayant proposé Judex, la production s'adresse à la famille du créateur du personange.

Jacques Champreux, admirateur de Franju, choisit celui-ci sans hésiter pour réaliser le film. Mais Franju aurait préféré tourner Fantômas, l'histoire d'un criminel plus que celle d'un justicier.

Champreux prend dans Judex ce qui peut intéresser Franju : les colombes vues dans Hôtel des invalides, son goût pour les chiens et tire le film vers l'expressionnsime : Fantômas fait peur, Judex rend la justice.

Le choix de l'acteur principal se porte sur Channing Pollock, illusionniste extrêmement célèbre dans l'univers du cabaret : Judex devient magicien plus que justicier et tout devient possible. Intervention magique de Judex. Chez Feuillade, qui reste dans un fantastique social réaliste, Favraux a bu la coupe qui explique son empoisonnement. La scène du bal masqué est inspirée des dessins du caricaturiste Jean-Ignace-Isidore Gérard, dit J.J. Grandville (1803-1847).

Les dessins du caricaturiste J. J. Granville ayant servis pour les personnages de Judex et Favraux.

 

Source : Jacques Champreux sur le DVD ci-dessous.

 

Test du DVD

Editeur : Why not productions-Cahiers du cinéma. Disque 1 : Judex (1h40). Disque 2 : Nuits rouges (1h45).

   
Test du DVD

 

Suppléments : Entretiens filmés avec Jacques Champreux, co-scénariste de Judex. Partie CD-Rom : Nouvel entretien avec Georges Franju par Jean-André Fieschi et André-S. Labarthe

 

Retour à la page d'accueil

Avec : Channing Pollock (Judex), Francine Bergé (Diana Monti / Marie Verdier), Edith Scob (Jacqueline Favraux), Jacques Jouanneau (Cocantin), Michel Vitold (Favraux). 1h40.

Voir : Photogrammes
Genre : Fantastique
dvd