1970

Dans un tripot, trois hommes jouent au poker avec des cartes pornographiques en attendant un coup de téléphone qui vient enfin. Ricky est arrivé à Munich.

Dans sa grande voiture blanche, Ricky a embarqué une femme avec laquelle il se saoule puis l'abandonne en la terrorisant de son revolver une fois qu'elle l'a lassé de son bavardage sentimental.

Jan, Max et le doc, sont trois policiers qui semblent pour le moins peu efficace à leur chef qui les accuse de laisser trop d'affaires criminelles non résolues.

Ricky est descendu à l'hôtel Blue House sous le nom de Richard Murphy. Il boit du scotch Ballantine's, reçoit un coup de téléphone qui lui désigne un nom, Tony el Quitano et appelle son ami d'enfance, Franz Walsch (W comme War, A comme Alamo L comme Lénine, S comme science-fiction, C comme crime H comme Hell). Ricky est son surnom. Il se nomme en effet Richard von Rezzori et est un Allemand-Américain d'origine italienne ce qui explique sans doute son élégance. Il séduit d'ailleurs instantanément la femme de chambre qui tombe dans ses bras et qu'il renvoie brutalement après l'avoir embrassée.

En voiture Franz l'interroge :" C'était comment au Viêtnam ?". "Bruyant". "Ici, il ne s'est rien passé". "Il ne se passe jamais rien en Allemagne". Les deux hommes reviennent sur les lieux de leur enfance commune où ils ont vécu 14 ans. La concierge, Mme Lang, les reconnait. Rien n'a changé. Franz indique à Ricky que c'est Magdalena Fuller, qui vend du porno chez Lola Montes, le bar où chante Inga, son ancienne maitresse qu'il pourra avoir des indications au sujet de Tony el Quitano.

Effectivement, Magdalena Fuller lui indique où trouver le gitan Tony el Quitano, homosexuel notoire, toujours accompagné de deux gardes du corps. Ricky se rend chez eux. Tony lit dans a main et y voit sa mort prochaine. Séduit par lui, il renvoie ses gardes du corps. Mais quand Ricky se présente dans sa chambre, c'est pour l'abattre.

Rentré au Blue House, Ricky a besoin de sa bouteille de Ballantine's et d'une femme dont il passe commande par téléphone. Murnau, le gardien de l'hôtel et indicateur de Jan, téléphone à celui-ci pour savoir ce qu'il doit faire. Jan décide d'envoyer Rosa, sa maitresse, pour coucher avec le tueur.

Rosa proteste mais doit s'exécuter. Dans la chambre Ricky lui demande de se déshabiller, de se laver mais est séduit par elle...Ce qui dépite la femme de chambre qui, alors qu'ils font l'amour, raconte une histoire face à la caméra :

"La chance n'est pas toujours drôle. Il y avait à Hambourg une femme de ménage. Elle s'appelait Emmy et avait 60 ou 65 ans. Un jour, alors qu'elle rentre chez elle, il pleut soudain à verse. Alors, elle va dans un bar où vont les travailleurs étrangers. Elle s'assoit et boit un Coca. Tout à coup, un homme lui demande si elle veut danser avec lui. Un très grand type aux épaules larges. Elle le trouve séduisant et danse avec lui. Ensuite, il s'assoit et lui parle. Il lui dit qu'il n'a nulle part où dormir. Alors Emmy lui propose d'aller chez elle. Il y va et il couche avec elle. Et, quelques jours plus tard, il la demande en mariage. Et donc ils se marient. Et Emmy rajeunit d'un coup. De dos, elle a l'air d'avoir 30 ans. Ils vivent comme des fous pendant six mois et sont incroyablement heureux. Ils font la fête. Et puis, un jour, on retrouve Emmy assassinée. Sa gorge porte les marques d'une chevalière. La police arrête son mari. Il s'appelle Ali et avait un A sur sa chevalière. Mais il dit qu'il a beaucoup d'amis qui s'appellent Ali et ils ont tous une chevalière. La police interroge chaque Tuc de Hambourg qui s'appelle Ali. Beaucoup sont retournés en Turquie et les autres ne comprennent pas".

Son histoire est interrompue par un coup de fil. C'est Jan qui lui demande d'assassiner Magdalena Fuller. Il n'aura ensuite plus qu'à réussir un troisième meurtre pour toucher, selon le contrat convenu, 25000 dollars. Comme Ricky et Rosa sortent de la chambre, ils assistent au suicide de la femme de chambre qui ne supporte pas rupture avec son ami Pierre qui vient de la lui signifier au téléphone. Rosy lui donne rendez-vous pour le lendemain.

Le soir, Ricky s'est introduit au domicile de Magdalena Fuller qui renter d'une soirée avec un jeune homme souriant. Celui-ci rit devant Ricky avec sa bouteille de Ballantine's et son revolver. Ricky las abat tous les deux.

Le lendemain matin Ricky rend visite à sa mère avec qui il entretient des rapports ambigus et retrouve chez elle Kurt, son frère qui a toujours été amoureux de lui. Après son départ, sa mère demande à un certain Marquard Bohm de veiller sur lui. Richard retrouve Rosa au bord de l'eau et lui propose de l'amener au Japon.

Alors que Rosa fait ses valises, elle reçoit la visite de Jan qui la gifle. Il téléphone à Ricky, lui demandant d'exécuter Rosa von Praunheim dont il lui donne l'adresse. Il lui fixe aussi rendez-vous le soir pour recevoir l'argent de son contrat.

Ricky est interloqué en s'apercevant que Rosa von Praunheim est la Rosa avec laquelle il avait décidé de partir le soir même pour le Japon. Rosa aussi est surprise. Ricky, très professionnel estime qu'il n'a pas el choix et tue Rosa. Il téléphone ensuite à Franz Walsch, soupçonnant qu'il aura besoin d'aide le soir à la gare pour récupérer son argent. Marquard Bohm téléphone à la mère de Ricky pour lui dire que son fils part d'Allemagne le soir même.

A la gare, Jan et le Doc ont décidé d'exécuter Ricky à la consigne située au sous-sol. Franz surgit et les désarme. Franz et Ricky sont surpris par l'arrivée de la mère et du frère de celui-ci. Jan en profite pour les tuer. Kurt se précipite sur son ferre pour un grand ballet érotico macabre au ralenti avec lui.


Retour à la page d'accueil

Le soldat américain 

(Der amerikanische soldat). Avec : Karl Scheydt (Ricky), Elga Sorbas (Rosa von Praunheim), Jan George (Jan), Hark Bohm (Doc), Rainer Werner Fassbinder (Franz Walsch). 1h20.

Genres : Film noir