Paris, 1941. Joseph et Maurice, dix et treize ans, sont fils d'un coiffeur juif ayant pignon sur rue dans le vingtième arrondissement. Joseph ne comprend pas pourquoi faire partie de la communauté juive constitue une faute. D'ailleurs, il échange l'étoile jaune qu'on lui a collé sur la poitrine contre un sac de billes. Son père lui apprend - en le giflant si nécessaire - à penser et à se comporter en "goy" et non plus en Juif.

La menace devient vite réelle. Les deux enfants sont contraints de quitter le nid familial. Ils doivent se réfugier dans la zone libre où sont déjà passés leurs frères aînés. Mais, lorsqu'on est enfant et qu'on a mille francs en poche, le chemin est particulièrement piégé. Grâce à leur espièglerie délurée qui les sauve de situations tragiques, ils arrivent à Menton.

La famille réunie vit un court répit. Les Allemands en effet ne tardent pas à prendre la relève de l'occupant italien, Joseph et Maurice sont livrés à eux-mêmes. Ils volent des poules, traient des vaches. Ils participent même à une fête de patronage en l'honneur de la Révolution nationale. Maurice connaît ses premiers émois auprès d'une prostituée. Joseph tombe amoureux d'une petite fille dont le père est un collaborateur notoire - à qui d'ailleurs il avoue avec courage sa judéité. La famille se retrouve à la Libération sans le père, qui a disparu dans une rafle.

 

Retour à la page d'accueil

Un sac de billes
1975

Avec : Richard Constantini (Joseph), Paul-Eric Shulmann (Maurice), Joseph Goldenberg (Le Père), Reine Bartève (La Mère), Hubert Drac (Henri), Gilles Laurent (Albert), Michel Robin (Mantelier), Dominique Ducros (Françoise). 1h45.

Genre : Drame de l'enfance
Théme : Occupation