Chris, l'apprenti boulanger, Rosette, sa petite amie, Léon, le mécano, leur copain, aucun n'a encore vingt ans. Tous trois, pourtant, volent de leurs propres ailes, vivant les uns avec les autres, sans illusions sur leur avenir, fondant tous leurs espoirs sur un présent qu'éclairent l'amitié et l'amour, le cœur sur la main au risque de le perdre.

Et Liv, la jolie Suédoise en vacances, à la recherche d'un toit pour dormir et d'un cœur à prendre, n'a aucun mal à se glisser dans le lit de Chris, à la place encore chaude de Rosette. Au matin de sa première nuit avec Liv, le jeune mitron ne se lève pas assez tôt pour arriver à l'heure chez son patron et est "remercié" sur le champ.

Un militant syndicaliste convainc Chris de ne pas se laisser faire et d'exiger de son employeur les indemnités légales qui lui sont dues. Persuadé que la police va venir le déloger de la chambre mise à sa disposition par son ancien patron, Chris s'y enferme avec Léon, Liv et Rosette et commence alors "la lutte contre l'injustice" dans un huis clos que les jeunes gens, auxquels vient se joindre un temps François, le remplaçant de Chris, vont mettre à profit pour régler leurs affaires de cœur.

Léon cherche en vain à prendre la place de son copain auprès de Rosette ; celle-ci se rapproche de Liv qui finit par s'éclipser un matin, pour fermer la parenthèse qu'elle a été dans la vie des trois autres. La "grève" se termine faute de combattants : Chris s'inscrira sans doute à l'ANPE en attendant de toucher ses indemnités. Léon retourne à son garage et Rosette chez ses parents. Tous ont un peu vieilli.

 

Retour เ la page d'accueil

Les doigts dans la tête
1974
Genre : Drame de l'adolescence
Avec : Christophe Soto (Chris), Olivier Bousquet (Léon), Roselyne Vuillaume (Rosette), Ann Zacharias (Liv), Martin Trévières (Le boulanger), Pierre Fabien (Le syndicaliste). 1h44.