Née en 1976

2 films

   
   
1

Daniela De Felice est née à Milan en 1976. Elle a étudié le design et l'histoire de l'art à Novara, à l'ERG (Ecole de Recherche Graphique) à Bruxelles, puis à la Fabrica (Trévise, Italie). Elle a notamment collaboré au court métrage La suite, officiellement sélectionné pour la Mostra de Venise en 2000. Elle a travaillé sur des projets de création de graphiques avec Amnesty International.

Depuis quelques années maintenant, son travail pictural rencontre le milieu du multimédia et en collaboration avec le cinéaste Matthieu Chatellier, elle a fait deux CD-ROM, Quelle Vie Heureuse et Fuyons Courage!.

Courts-métrages :

1998 : Coserelle (10'). Daniela adresse une lettre vidéo à son père, mort récemment en Italie. Lettre poétique dans laquelle elle évoque les objets qui lui appartenaient, une paire de lunettes, un message sur leur répondeur, un pot de moutarde dans le frigo…

2004 : Pot de terre contre pot de fer (10'). Film fait à partir des archives sonores et d'images de Joël Lamy, un ouvrier actif pendant les luttes contre la fermeture SMN (Société Métallurgique de Normandie), symbole de la métallurgie en Basse Normandie

2007 : Libro (Mini DV & Super 8 mm, 20') Pisa - Italie. Guglielmo, le grand père fasciste a gardé un gros dossier noir où il a noté pendant 50 ans les fautes de ses enfants et petits-enfants. La réalisatrice remonte le temps grâce à cet objet et voyage au sein de cet héritage destructeur.

Longs-métrages :

2007

(G)rève général(e)

Documentaire coréalisé avec Matthieu Chatellier. 1h35

Lla première expérience de lutte chez de jeunes étudiants français, sorte de rite initiatique traversé par le désir de réinvention de la société, du romantisme de la lutte et du poids de l'héritage des générations précédentes. Dans l'université de Caen, barricadée et transformée en "Fort Alamo", des étudiants combattent contre un nouveau contrat de travail : le CPE. Ce sont pour la plupart des étudiants issus du milieu rural et des petites villes de la campagne normande, loin des lieux du pouvoir. Pour la première fois, ils se confrontent aux enjeux liés à la lutte et à l'engagement.

   
2013 Casa

Avec : Domenico Mimmo de Felice, Paola Mancini, Rosario de Felice. 0h54.

Daniela de Felice filme sa mère au moment où elle s’apprête à quitter sa maison de Santo Stefano Ticino dans laquelle manque cruellement le père, décédé en 1997. Dès lors, l’inventaire des lieux se complique d’un flou mémoriel concernant l’instant de la mort du père, et prend des allures d’adieu rituel.

   
   
   

Retour à la page d'accueil