10h30 du soir en été

1966

(10:30 PM Summer). D'après le roman de Marguerite Duras. Avec : Romy Schneider (Claire), Melina Mercouri (Maria), Peter Finch Peter Finch (Paul), Julian Mateos (Rodrigo Palestra). 1h25.

Accompagnés par leur petite fille, Judith, et par une amie commune, Claire, l’Anglais Paul et son épouse grecque Maria passent quelques jours de vacances en Espagne. Sentant depuis longtemps que l’amour de son mari s’est éteint, Maria noie de plus en plus son chagrin dans l’alcool. Un soir d’orage, ils font halte dans un petit village où un meurtre vient d’être commis. Un certain Rodrigo Palestra, qui a surpris sa femme adultère en compagnie de son amant et les a abattus, est activement recherché par la Guardia Civil.

Dans l’hôtel surpeuplé où ils ont échoué, ils sont contraints de coucher sur des matelas déposés dans les couloirs. Ne pouvant dormir, Maria s’aventure sur le pas de la porte et aperçoit, au balcon de l’étage, Paul et Claire qui s’étreignent, et, à la faveur d’un éclair, une ombre qui se déplace sur le toit. Il s’agit de Rodrigo Palestra. Maria lui fait signe de la rejoindre dans la rue et va chercher sa voiture. Elle emmène le fugitif épuisé en dehors de la ville, le cache dans un champ, et lui promet de revenir le prendre le lendemain pour l’aider à franchir la frontière. Au matin, Maria raconte son aventure à Paul et Claire, qui acceptent de protéger le fugitif. Mais, parvenus sur les lieux, ils découvrent que Rodrigo s’est suicidé.

L’après-midi, dans une auberge, Maria s’enivre tandis que Paul et Claire s’éclipsent discrètement. Arrivés à Madrid, tous trois passent la soirée dans un club de flamenco et boivent plus que de raison. Paul, qui semble apprécier tout particulièrement le spectacle, tente de se rapprocher de Maria. Mais, après l’avoir laissée seule quelques instants pour rejoindre Claire, il constate qu’elle a disparu. Claire et Paul la chercheront en vain dans les rues désertes.

Adaptation pesante du roman de Marguerite Duras (1960) que le casting international rend très artificiel. Nouvelle adaptation avec Orage (Fabrice Camoin, 2015)