L'exécution de Marie, reine d'Ecosse
1895

Fin 1895, Thomas Edison remplace W.K.L. Dickson par Alfred Clark comme directeur de sa division cinéma.

Le film, produit sur le 28 août 1895, est l'un des tous premiers films historiques. Le fond blanc laisse à penser qu'il a été tourné à l'extérieur de la Black Maria. Clark donne une impression de profondeur en étageant le cadre par quatre lignes d'acteurs : Marie, à l'avant; le bourreau directement derrière ellee, deux officiers derrière le bourreau, et enfin, une rangée de quatre gardes dans le fond. Cette dimension spatiale n'était guère possible avec le fond noir de la Black Mari0

C'est aussi avec l'arrêt caméra l'un des premiers trucages du cinéma. Le trucage est excellent bien meilleur que celui de l'escamoatge d'une damechez Robert-Houdin réalisé un an palus tard par Méliès. Marie, joué par un acteur masculin se met à genoux. La coupe se produit à ce moment. Elle est remplacée par un mannequin, dont la tête (très réaliste) est sectionnés juste en face de l'œil du spectateur.
Largement négligé dans l'histoire de deux effets narratifs et spéciaux, Alfred Clark "" se présente comme un élément important, film de référence au début de son utilisation des deux techniques. Il est assez unique parmi les films Edison d'autres de la période. Alfred Clark est un cinéaste du début du cinéma américain dont la réputation est mûr pour une nouvelle appréciation.

Avec : Robert Thomae (La reine Marie). 1'. A voir sur Youtube