François 1er
1937

Honorin est régisseur du petit théâtre Cascaroni qui joue en tournée "François 1er, ou Les Amours de la Belle Ferronnière". Honorin rêve de devenir acteur et d'interpréter dans cette pièce le rôle du chevalier.

Un jour, le tenant de l'emploi tombe malade : Honorin a sa chance. Hélas, il a aussi le trac. Il se rend chez son ami Cagliostro, qui prédit l'avenir dans les fêtes foraines. Ce dernier endort Honorin qui se retrouve avec un exemplaire du Petit Larousse illustré à la Cour de François 1er!

Son dictionnaire lui permet de devenir le confident du roi et de ses sujets, car en le consultant, il prédit, lui aussi, l'avenir. Ce "savoir" lui attire très vite de nombreuses jalousies. Est-il sorcier ? Il doit subir l'épreuve du "Jugement de Dieu" et endurer le "Supplice de la Chèvre".

Mais les rêves n'ont qu'un temps et Honorin retrouve son époque : juste le temps de constater qu'il est mal dans sa peau et de demander à Cagliostro de le "renvoyer" en 1520, chez François Ier.

Retour à la page d'accueil

Avec : Fernandel (Honorin), Mona Goya (Elsa / La belle ferronière Rolande), Alexandre Rignault (Henri VIII d'Angleterre), Henri Bosc (Luigi Cascaroni / Jean Ferron), Sinoël (Jules, le fantôme), René Génin (Rafaele Cascaroni le forain / Carpalin, l'aubergiste), Charles Lemontier (M. de La Palisse), Alice Tissot (Madame Cascaroni / Dame Alfredine), Aimé Simon-Girard (François 1er), Alexandre Mihalesco (Cagliostro, l'hypnotiseur). 1h40.