Klouk, jeune garagiste de Lille, est contraint par son patron de conduire à Menton, durant le week-end, la Chevrolet Station Wagon d’un riche client, Monsieur Lambert. Ceci déclenche une scène de ménage avec son épouse, Marie, qui avait d’autres projets. De Lille à Menton, la route est longue ; Bernard demande à son ami Philippe, séparé de sa petite amie Charlotte, de l’accompagner. En chemin, deux passagers, dont ils n’arrivent pas à se débarrasser, « squattent » la banquette arrière – deux garçons de leur âge, dans les vingt-cinq ans, Charles et Daniel. Les rapports des quatre garçons, difficiles au départ, s’améliorent au fur et à mesure des kilomètres et des tribulations. Peu à peu, une complicité et une solide amitié se nouent.

Le voyage est émaillé de rencontres et de mésaventures. Dans une petite église de Bourgogne, Philippe trouble l’office en mêlant sa voix de baryton à la petite chorale des fidèles. Dans un village, la voiture est assaillie par des gamins qui leur jettent des douzaines d’œufs. Charles fait absorber à Klouk une drogue qui le rend malade et l’empêche de conduire. Daniel, qui a rompu avec sa femme Camille, fait de l’équilibre sur la glissière de sécurité de l’autoroute.

En arrivant du côté d’Aix-en-Provence, Charles veut absolument faire un détour pour aller voir son fils en vacances avec sa mère, Agathe, qui vit en compagnie de son amant dans une petite communauté d’amis. Il saccage et souille leur chambre et emmène l’enfant. Finalement, la voiture est livrée dans les délais mais dans un triste état. Klouk est renvoyé, Charles rend son fils à sa femme et les quatre copains rentrent par le train de nuit. L’aventure aura duré quarante-huit heures, mais leur amitié continuera beaucoup plus longtemps.

 

 

Retour à la page d'accueil

Le plein de super
1975

Avec : Patrick Bouchitey (Daniel), Etienne Chicot (Charles), Bernard Crombey (Klouk), Xavier Saint-Macary (Philippe), Béatrice Agenin (Agathe). 1h37.

Genre : Road-movie