Jean Hansen, professeur de musique, arrive à l'Institution pour enfants retardés que dirige le docteur Matthew Clark. Les méthodes employées par le docteur sont loin dêtre approuvées par Jean et l'un et l'autre se heurtent à ce sujet.

La jeune femme veut protéger les enfants en leur donnant tout son amour. Elle s'intéresse au cas particulier de Reuben Widdicombe, jeune garçon âgé de douze ans que ses parents, divorcés, ont abandonné. Jean demande aux parents de l'enfant de venir lui rendre visite. Ainsi, Madame Widdicombe vient à l'institution pour rencontrer le docteur Clark mais refuse de voir son fils. Apercevant sa mère, Reuben poursuit sa voiture. Profondément choqué par l'indifférence de ses parents, le garçon fait une fugue.

Le lendemain, alors que Reuben est ramené à l'Institution. Jean, s'étant aperçue de son erreur, donne sa démission. Mais le docteur, refuse et lui conseille de continuer la préparation du spectacle dans lequel chaque enfant tiendra un rôle.

Le jour de la représentation, le père de Reuben annonce qu'il a l'intention de placer son fils dans une école privée. Mais lorsqu'il entend son garçon réciter un poème sous les applaudissements des spectateurs, il comprend le besoin intense qui pousse son enfant à réaliser quelque chose qui lui soit propre.

 

Film remonté contre la volonté de Cassavetes par le producteur Stanley Kramer.

 

Retour à la page d'accueil

Un enfant attend
1963
(A child is waiting). Avec : Burt Lancaster (Dr. Matthew Clark), Judy Garland (Jean Hansen), Gena Rowlands (Sophie Widdicombe / Benham), Steven Hill (Ted Widdicombe), Paul Stewart (Goodman). 1h48.
Genre : Drame social