1951

Le Sénat enquête sans résultat sur les activités de Thomas Rienzi, le roi de la pègre. George Burrows, reporter au " Day ", demande à poursuivre ses recherches de son côté. Hutchinson, le rédacteur en chef, lui donne le feu vert.

Mais Mme Garrison, veuve du fondateur du journal, et ses deux filles désirent vendre le " Day ", ainsi promis à une mort prochaine. Les journalistes " enterrent " dignement le " Day ", Hutchinson rend visite à son ex-femme, passablement éméché.

Le lendemain, il apprend que Burrows a été roué de coups par les hommes de Rienzi. Le cadavre d'une certaine Bessie Schmidt a été retrouvé. C'était la maîtresse de Rienzi. Herman, frère de la victime, reconnaît qu'elle a été tuée par les hommes de Rienzi, à qui elle avait refusé de restituer les 200 000 dollars qu'il lui avait confiés. Mais Herman est tué avant d'avoir pu signer sa déposition. Tout semble perdu. Hutchinson est appelé à son bureau : Mme Schmidt l'attend, avec les 200 000 dollars et un "Journa " tenu par Bessie, prouvant les activités criminelles de Rienzi. Hutchinson prépare la publication de ce carnet pour ce qui sera le dernier numéro du "Day". Son ex-femme, venue le voir, lui propose de renouer avec lui. Rienzi menace Hutchinson au téléphone : les rotatives se mettent en marche, la vérité sera publiée !

C'est le seul film fait hors de la Métro pendant cette période et pour la Fox. A travers la mort du journal The Day, Brooks, reporter sportif à 22 ans, prend parti pour la liberté de la presse mise en danger par les tentatives pour éliminer la concurrence.

 

Retour à la page d'accueil

(Deadline, U.S.A.). Avec : Humphrey Bogart (Ed Hutcheson), Ethel Barrymore (Margaret Garrison), Kim Hunter (Nora Hutcheson), Ed Begley (Frank Allen), Warren Stevens (George Burrows), Paul Stewart (Harry Thompson). 1h27.

Bas les masques