(1905–1991)
14 films
   
   
1
 

Née Violette Muriel Baker, en 1905, à Tolworth, au sud de Londres, Muriel Box décide dès l’enfance de gagner son indépendance par le travail. Lorsqu’elle quitte la maison familiale à 17 ans, elle laisse un mot laconique : « Partie au diable ». Elle devient comédienne de théâtre, puis se lance dans l’écriture de pièces de boulevard.

C’est comme dactylo qu’elle fait ses premiers pas au sein de la British Instructional Films. Comme beaucoup, elle devra gravir un à un les échelons. Elle devient rapidement l’assistante de cinéastes comme Michael Powell, alors à ses débuts. Elle épouse en 1936 Sidney Box. Ensemble, ils écrivent pour le théâtre, et particulièrement pour les troupes féminines.

En 1940, Sidney fonde sa maison de production, Verity Films. Muriel travaille à ses côtés, écrit ses premiers scénarios et réalise son premier court métrage. Lorsque le studio Gainsborough offre un poste de directeur de production à Sidney, Muriel le suit. Elle y supervise les scénarios de mélodrames féminins, genre alors en plein essor. En 1947, le couple recevra l’Oscar du meilleur scénario pour Le Septième Voile de Compton Bennett. Au début des années 1950, Muriel Box passe à la réalisation de longs métragesProlifique scénariste méconnue du grand public, Muriel Box s’est illustrée comme réalisatrice à une époque – les années 1950 – où le cinéma était uniquement dominé par les hommes. Ses films se caractérisent par un intérêt marqué pour des thèmes d’actualité : la situation politique en Irlande, l’avortement, la sexualité chez les adolescents… Elle s’attaque également à la bataille des sexes de façon frontale, mais toujours avec humour.

ilmographie :

1949 The Lost People

Avec : Dennis Price (Ridley), Mai Zetterling (Lily), Richard Attenborough (Jan), Siobhan McKenna (Marie), Maxwell Reed (Peter). 1h29.

Dans un théâtre allemand après la deuxième guerre mondial, deux soldats britanniques tentent de contenir un groupe hostile et disparate de réfugiés. Les soldats ont quelques difficultés à écarter les rivalités entre serbes et croates, entre résistants et collabos, entre polonais et russes...

   
1952 The Happy Family
  Avec : Stanley Holloway (Henry Lord), Kathleen Harrison (Lillian Lord), Naunton Wayne (Mr. Filch), Dandy Nichols (Ada), John Stratton (David). 1h26.
   
1953 Street Corner
Avec : Anne Crawford (WPC Susan), Peggy Cummins (Bridget Foster), Rosamund John (Sgt. Pauline Ramsey), Terence Morgan (Ray). 1h34
   
1954 Le vagabond des îles

(The Beachcomber). Avec : Glynis Johns (Martha Jones), Robert Newton (Ted Wilson), Donald Sinden (Ewart Gray), Paul Rogers (Rev. Owen Jones). 1h22.

Mr. Gray, le responsable, les missionnaires Matha et Owen Jones, et Ted, un vagabond marginal, sont les seuls résidents européens d'une petite île de l'Océan Indien. Le jour où le choléra menace de se répandre, Ted et Martha doivent faire équipe...

   
1954 To Dorothy a Son

(To Dorothy, a son). Avec : Shelley Winters (Myrtle La Mar), John Gregson (Tony Rapallo), Peggy Cummins (Dorothy Rapallo). 1h19.

Myrtle vient de recevoir le testament de son oncle qui lui promet 2 millions de dollars...si son ex-mari n'a pas d'héritier en chemin. Si tel était le cas, l'argent reviendrait à lui. Myrtle fait le voyage de New York jusqu'à l'Angleterre pour y retrouver son ancien mari, qui s'est remariée. Et sa nouvelle femme s'avère...enceinte.

   
1955 Simon et Laura

(Simon and Laura). Avec : Peter Finch (Simon Foster), Kay Kendall (Laura Foster), Muriel Pavlow (Janet Honeyman). 1h27.

Un jeune réalisateur souhaite créer pour la télévision un feuilleton qui suivrait les aventures domestiques d’un couple heureux en ménage. Le couple Foster, financièrement et sentimentalement sur la corde raide, accepte la proposition de jouer quotidiennement l’harmonie conjugale à l’écran.

   
1956 Eyewitness

Avec : Donald Sinden (Wade), Muriel Pavlow (Lucy Church), Belinda Lee (L'infirmière Penny Gladstone), Michael Craig (Jay Church). 1h22

Lucy se dispute avec son mari et sort de la maison. Elle se dirige vers le cinéma local et devient ainsi le seul témoin oculaire de deux escrocs qui volent le coffre-fort du cinéma. Dans sa hâte d'échapper aux voleurs, elle est renversée par un bus qui passe et est emmenée à l'hôpital local. Les deux escrocs suivent et attendent l'occasion de l'achever, éliminant ainsi la seule personne qui peut les lier au vol...

   
1957 L'étranger amoureux
(The Passionate Stranger). Avec : Ralph Richardson (Roger Wynter/sir Clement), Margaret Leighton (Judith Wynter/ Leonie Hathaway), Patricia Dainton (Emily/Betty), Carlo Giustini (Carlo/Mario). 1h37.
   
1957 La vérité sur les femmes

The Truth About Women. Avec : Laurence Harvey(Sir Humphrey Tavistock), Julie Harris (Helen Cooper), Diane Cilento (Ambrosine Viney), Mai Zetterling Mai Zetterling (Julie), Eva Gabor (Louise Tiere). 1h47.

Sir Humphrey Tavistock, riche aristocrate de 60 ans, reçoit son neveu, en proie à la colère : desespéré par ses déboires conjugaux, il en veut à toutes les femmes, menteuses, tricheuses, frivoles et profiteuses. Le vieil homme tente de le raisonner en lui racontant ses propres expériences : au cours sa jeunesse, à travers le monde entier, sir Humphrey Tavistock a connu bien des femmes...

   
1959 Cri d'angoisse
(Subway in the Sky). Avec : Van Johnson (le major Baxter Grant), Hildegarde Neff (Lilli Hoffman), Albert Lieven (Carl von Scheect), Cec Linder (le capitaine Carson), Katherine Kath (Anna Grant), Vivian Matalon (Stefan Grant) . 1h25.
   
1959 This other Eden
 

Avec : Audrey Dalton (Maire McRoarty), Leslie Phillips (Crispin Brown), Niall MacGinnis (Devereaux), Geoffrey Golden (McRoarty). 1h21.

Une petite ville irlandaise veut ériger une statue à la mémoire d’un combattant de l’IRA. Les esprits s’échauffent…

   
1960 Too young to love
Elizabeth Collins, adolescente de 15 ans, comparaît devant le tribunal pour enfants. Elle est accusée de délinquance sexuelle. Sous l’œil bienveillant du juge Bentley, elle raconte, un par un, les événements qui l’ont amenée  devant le tribunal.
   
1962 The Piper's Tune
  Avec : Mavis Ranson (Anna), Roberta Tovey (Suzy), Angela White (Maria), Malcolm Ranson (Thomas), Brian Wills (Paul). 1h02.
   
1964 Rattle of a simple man

Avec : Harry H. Corbett (Percy), Diane Cilento (Cyrenne), Thora Hird (Mrs. Winthram), Michael Medwin (Ginger). 1h36.

Percy (Harry H. Corbett), la quarantaine, naïf et peu dégourdi, est supporter de l'équipe de football Manchester United. Afin de la voir jouer en finale de la coupe d’Angleterre, il fait le voyage jusqu’à Londres. Après le match, avec d’autres supporters, il se rend dans un club de strip-tease de Soho. Défié par ses compagnons, il relève le pari : il rentrera avec une fille. Cette dernière sera Cyrenne (Diane Cilento), une jolie blonde qui travaille dans le club.