Né de parents algériens qui s'installèrent en France après le guerre, Rachid Bouchareb grandit à Bobigny, où il passe un CAP de mécanicien. Désireux de se lancer dans le cinéma, il intègre le Centre d'Etude et de Recherche de l'Image et du Son. Assistant puis réalisateur de films pour la télévision (SFP, TF1, Antenne 2) de 1977 à 1984, il tourne aussi des courts métrages, dont Peut-être la mer, sélectionné à Cannes en 1983.

Deux ans plus tard, il réalise son premier long, Baton Rouge, autour de trois amis qui décident de s'exiler aux Etats-Unis pour trouver du travail. Rachid Bouchareb, qui continue à travailler pour le petit écran (Les Années Déchirées sur le désarroi de deux anciens du FLN), s'intéresse au sort d'un jeune beur expulsé de France dans Cheb (1991) et connaît un joli succès d'estime avec son troisième opus, Poussières de vie (nommé à l'Oscar du Meilleur film étranger en 1996), l'histoire de Son, fils d'un officier noir américain et d'une Vietnamienne. Avec son associé Jean Bréhat, il crée les sociétés 3B Production en 1989 et Tadrat Films en 1997, qui financent des films français (notamment ceux de Bruno Dumont) mais pas seulement (Kolonel Bunker, Gardien de buffles).

Rachid Bouchareb fait son retour derrière la caméra en 2001 en signant une nouvelle réflexion sur l'identité et la quête des racines, le très remarqué Little Senegal, dans lequel Sotigui Kouyate part en Amérique à la recherche des descendants de ses ancêtres esclaves. Mais la consécration viendra avec Indigènes, film de guerre qui met à l'honneur les soldats africains oubliés de l'armée française en 2006. Le film fait l'évenement à Cannes, où Jamel Debbouze, Roschdy Zem, Sami Bouajila, Samy Naceri et Bernard Blancan, reçoivent un Prix d'interprétation collectif. Avant de s'atteler à la suite de cette fresque historique, il tourne dans des conditions plus modestes London River, plaidoyer pour le dialogue entre les cultures dans le monde de l'après-11 septembre. Présenté à Berlin, le film vaut à Sotigui Kouyate le Prix d'interprétation masculine.

Après Indigènes, le réalisateur d'origine algérienne entame en 2010 une nouvelle étape dans son travail de mémoire sur les relations entre la France et l'Afrique du Nord avec Hors-la-loi, centré cette fois-ci sur la guerre d'Algérie. Rachid Bouchareb retrouve à cette occasion la plupart des acteurs du casting d'Indigènes. Présenté en compétition au Festival de Cannes, le film a créé une polémique grotesque parce qu'il retrace honnêtement le massacre de Sétif de 1945.

Filmographie :

1985

Bâton rouge

Avec : Jacques Penot (Alain Lefebvre 'Mozart'), Pierre-Loup Rajot (Abdenour), Hammou Graïa (Karim), Frédéric Wizmane (Bruno), Katia Tchenko (la Directrice de la DASS), Larbi Zekkal (le père de Karim), Elaine Foster (Victoria Paine). 1h30.

Trois amis, Mozart, Karim et Abdenour, décident de faire fortune à Baton Rouge aux Etats-Unis et entrent clandestinement dans le pays. Mais très vite, ils se retrouvent avec les mêmes problèmes rencontres en France et de plus, ils doivent faire face à celui de l'immigration.

   
1991 Cheb
 

Avec : Mourad Bounaas, Nozha Khouadra, Pierre-Loup Rajot. 1h22.

Comment un jeune beur expulsé de France où il vit depuis l'âge d'un an se voit confronté à une impossible gageure. Quitter l'Algérie qui le retient contre son gré pour retourner dans un pays qui l'a rejeté contre sa volonté.

   
1992 Déposez armes
  (TV)
   
1993 Des années déchirées
  (TV)
   
1995 Poussières de vie
  Avec : Daniel Guyant (Son), Gilles Chitlaphone (Bob), Lina Chua (La mère de Son), R. Shukor Kader (Le père de Son). 1h27.
   
1998 L'honneur de ma famille
 

Film TV avec : Seloua Hamse (Nora), Karole Rocher (Karole), Roschdy Zem (Hamid), Alex Descas (Malcolm), Firmine Richard , Fattouma Ousliha Bouamari (Aiti). 1h30.

   
2001 Little Senegal

avec : Sotigui Kouyaté (Alloune), Sharon Hope (Ida), Roschdy Zem (Karim), Karim Traoré (Hassan), Adetoro Makinde (Amaralis), Adja Diarra (Biram), Malaaika Lacario (Eileen) 1h38

Longtemps guide à la Maison des Esclaves de Gorée au Sénégal, Alloune part à la recherche des descendants de ses aïeux vendus au Nouveau Monde, il y a 2 siècles. De Charleston au quartier francophone de Harlem, il retrace la généalogie de sa famille et découvre l'ostracisme entre les communautés africaines et afro-américaines. Rivalités, haines et amours, rythment la vie de son neveu Hassan et de sa fiancée Eileen, de Karim désespérant d'obtenir sa carte verte et d'Ida, lointaine cousine enfin retrouvée...

   
2005 Indigènes

avec : Roschdy Zem (Messaoud), Samy Naceri (Yassir), Jamel Debbouze (Saïd), Sami Bouajila (Abdelkader), Bernard Blancan (Martinez), Mathieu Simonet (Leroux), Benoît Giros (Capitaine Durieux) 2h08.

1943. Ils n'avaient encore jamais foulé le sol français, mais parce que c'est la guerre, Saïd, Abdelkader, Messaoud et Yassir vont s'engager comme 130 000 autres "Indigènes" dans l'armée française pour libérer "la mère patrie" de l'ennemi nazi. Ces héros que l'histoire a oubliés vaincront en Italie, en Provence, et dans les Vosges, avant de se retrouver seuls à défendre un village alsacien contre un bataillon allemand.

   
2010 London River

Avec : Brenda Blethyn (Elisabeth), Sotigui Kouyaté (Ousmane), Roschdy Zem (L'épicier londonien), Sami Bouajila (L'Imam), Bernard Blancan (Le garde forestier), Diveen Henry (L'inspectrice), Gurdepak Chaggar (L'agent de voyage). 1h28.

Juillet 2005, un attentat terroriste frappe Londres. Ousmane vit en France, Elisabeth Sommers à Guernesey. Tous deux vont partir sur les traces de leurs enfants respectifs, étudiants à Londres, dont ils n'ont plus de nouvelles. Tout les oppose mais l'espoir de retrouver leurs enfants les rapprochera et changera à jamais leur vie.

   
2010 Hors-la-loi
Avec : Jamel Debbouze (Saïd), Roschdy Zem (Messaoud), Sami Bouajila (Abdelkader), Sabrina Seyvecou (Hélène), Assaad Bouab (Ali), Corentin Lobet (Gimenez). 2h18.
   
   
   
Retour à la page d'accueil

né en 1953
10 films