né en 1968
8 films
   
1
4

Musicien classique de formation avant d'être cinéaste, Bertrand Bonello participe aux albums de nombreux artistes tels que Françoise Hardy, Gerald De Palmas ou Carole Laure. Entre 1991 et 1997, il les accompagne durant leurs tournées respectives, tout en signant en parallèle trois courts métrages de fiction (Le bus d'Alice, Juliette + 2 et Qui je suis).

En 1998, Bertrand Bonello réalise son premier long métrage, Quelque chose d'organique, une histoire d'amour tragique portée par Romane Bohringer et Laurent Lucas. Le film est présenté au festival de Berlin dans la section Panorama. Trois ans plus tard, il signe le sulfureux Le Pornographe, portrait d'un réalisateur de films X vieillissant et névrosé. Une demande d'interdiction est faite à l'encontre du film par l'association Promouvoir, qualifiant le film de "porno intellectuel", mais elle ne sera pas suivie. Un début de scandale qui n'empêchera pas le succès du film : mettant à l'affiche Jean-Pierre Léaud et Ovidie, Le Pornographe est présenté à la Semaine de la Critique Cannoise et au Festival du Cinéma Féminin d'Arcachon. Le thème de l'identité sexuelle poursuit Bertrand Bonello avec Tiresia, portrait d'un transsexuel brésilien. Le film est présenté au festival de Cannes en 2003.

La carrière de Bertrand Bonello se diversifie : professeur à la Fémis, il apparaît comme acteur dans plusieurs films, dont On ne devrait pas exister de HPG. Sa carrière cinématographique lancée ne l'empêche pas de rester fidèle à la musique : il compose les bandes originales de tous ses films et continue à se produire au sein du collectif Laurie Markovitch. Il compose la musique des Petits fils (Ilan Duran Cohen, 2004). En 2007, il réunit ses deux passions avec My New Picture, un projet qui part d'un album de musique, destiné à être décliné sous plusieurs formats (CD, film, projection, etc.).

En 2008, il revient sur la Croisette pour présenter De la guerre à la Quinzaine des réalisateurs. Réflexion sur les combats à mener pour atteindre le plaisir dans nos sociétés modernes, le film est porté par Mathieu Amalric et Asia Argento. Il avait déjà dirigé l'actrice dans son court métrage Cindy, the doll is mine, inspiré de l'univers de la photographe Cindy Sherman. L'œuvre suivante de Bonello continue d'explorer les dessous des industries du sexe. En effet, le film se déroule dans une maison close parisienne du début du 20ème siècle et suit des jeunes prostituées sans repères. Comme à son habitude, le cinéaste français est invité à Cannes. Cette fois, grâce à L'Apollonide, il concourt enfin en sélection officielle, bien qu'il n'y obtienne aucun prix. Aux César 2012, le film est nommé dans plusieurs catégories.

Trois ans plus tard, le metteur en scène retourne sur la Croisette, avec Saint Laurent, un biopic consacré au célèbre couturier Yves Saint Laurent, qu'il vient de nouveau présenter en sélection officielle. Malheureusement, le film repart bredouille, mais reçoit les éloges des critiques. Le cinéaste revient en 2016 avec Nocturama, thriller relatant des attaques terroristes à Paris par un groupe de jeunes.

 

Filmographie :

courts-métrages:

1994 : Juliette + 2. Avec : Marek Kondrat, Florence Darel. 33'
1995 : Le bus d'Alice. Avec : Carole Laure, Georges Levesque. 18'. Une femme quitte Paris, le rock et le succès, pour aller conduire un bus de ramassage scolaire à Montréal. Pendant ce temps, à Paris, son amant interroge les gens qui l'ont connue pour essayer de comprendre.
1996 : Qui je suis ?. Avec : Bertrand Bonello (Pylade), Laurent Sauvage (Le narraateur). 42'. Adapté de Pier Paolo Pasolini
2002 : The Adventures of James and David. Avec David DiSalvio (David), James Disalvio (James). 11'
2004 : Cindy, the doll is mine. Avec Asia Argento (Cindy Sherman / The model). 11'.
2006 : My New Picture. Avec : Sabrina Seyvecou (Sabrina). 43'
2010 : Where the Boys Are. Avec : P'Tissem Ayata (P'Tissem), Justine Dhouailly (Justine), Pauline Etienne (Pauline), Esther Garrel (Esther). 22'
2016 : Sarah Winchester. Marie-Agnès Gillot Marie-Agnès Gillot Reda Kateb Reda Kateb. 23'. Un ballet d'opéra fantomatique, joué dans l'opéra Bastille et dansé à l'Opéra Garnier avec un lien quasi mystique entre les deux scènes: Un musicien teste des sons dans la fosse de Bastille, Le chœur prent place dans le studio de répétition. Des deux côtés vont se jouer le ballet "Sarah Winchester", sa douleur, sa folie, sa maison et ses fantômes.

Longs métrages:

1998 Quelque chose d'organique
 

Avec : Romane Bohringer (Marguerite), Laurent Lucas (Paul), Charlotte Laurier (Sarah), David DiSalvio (Georges), Stephen James Smith (le père de Paul). 1h30.

Paul est gardien de zoo, Marguerite femme au foyer. 10 ans les séparent, mais ils s'aiment et vivent ensemble avec leur enfant malade depuis 5 ans. Leur amour est organique, viscéral et fort, basculant sans cesse du réel à l'absolu, et de l'absolu au tragique...

   
2001 Le pornographe

Avec : Jean-Pierre Léaud (Jacques), Jérémie Rénier (Joseph), Dominique Blanc (Jeanne), Thibault de Montalembert (Richard). 1h48.

Jacques Laurent est un réalisateur de films pornographiques vieillissant et quelque peu névrosé, qui a connu son heure de gloire dans les années soixante-dix. Aujourd'hui, il est forcé de reprendre son activité suite à des problèmes financiers. Quelques années auparavant, son fils Joseph avait claqué la porte du domicile familial, lorsqu'il avait découvert que son père était un metteur en scène hors norme...

   
2002 Tiresia

Avec : Laurent Lucas (Terranova/Père François), Clara Choveaux (Tiresia), Thiago Teles (Tiresia), Célia Catalifo (Anna). 1h51.

iresia, une transsexuelle brésilienne d'une grande beauté, vit clandestinement avec son frère dans la banlieue parisienne. Terranova, un esthète à la pensée poétique, l'assimile à la rose parfaite et la séquestre pour qu'elle soit sienne.

   
2008 De la guerre

Avec : Mathieu Amalric (Bertrand), Asia Argento (Uma), Guillaume Depardieu (Charles), Clotilde Hesme (Louise). 2h10.

À la suite d’une expérience troublante, Bertrand, la quarantaine, se laisse entraîner par un homme dans un lieu isolé et utopique. Il y rencontre Uma, une charismatique italienne, qui prône le plaisir permanent. Mais aujourd’hui, atteindre le plaisir est une guerre...

   
2011 L'Apollonide - Souvenirs de la maison close

Avec : Jasmine Trinca (Julie), Adèle Haenel (Léa), Noémie Lvovsky (Marie-France), Céline Sallette (Clotilde). 2h05.

A l'aube du XXème siècle, dans une maison close à Paris, une prostituée a le visage marqué d'une cicatrice qui lui dessine un sourire tragique. Autour de la femme qui rit, la vie des autres filles s'organise, leurs rivalités, leurs craintes, leurs joies, leurs douleurs... Du monde extérieur, on ne sait rien. La maison est close.

   
2014 Ingrid Caven, musique et voix
 

Avec : Ingrid Caven. 1h35.

Ingrid Caven chante en français, en allemand et parfois en anglais; parfois, elle parle ou joue avec des sons.

   
2014 Saint Laurent

Avec : Gaspard Ulliel (Yves Saint Laurent), Jérémie Renier (Pierre Bergé), Léa Seydoux (Loulou de la Falaise), Louis Garrel (Jacques de Bascher). 2h30.

Un biopic centré sur la période 1965-76 de la vie du célèbre styliste

   
2016 Nocturama

Avec : Finnegan Oldfield (David), Vincent Rottiers (Greg), Hamza Meziani (Yacine), Manal Issa (Sabrina), Martin Guyot (André), Jamil McCraven (Mika), Rabah Naït Oufella (Omar), Laure Valentinelli (Sarah). 2h10.

Paris, un matin. Une poignée de jeunes, de milieux différents. Chacun de leur côté, ils entament un ballet étrange dans les dédales du métro et les rues de la capitale. Ils semblent suivre un plan. Leurs gestes sont précis, presque dangereux. Ils convergent vers un même point, un Grand Magasin, au moment où il ferme ses portes. La nuit commence.