Ce merveilleux automne
1969
   

Orphelin de père, Nino se sent abandonné et incompris. A la Toussaint, sa mère, son oncle, son jeune frère et lui-même se rendent dans la somptueuse villa familiale où ils retrouvent tous leurs parents, des momies, des vieilles Filles de la grande bourgeoisie provinciale mais aussi de jeunes héritiers, dont Giulietta, une cousine, ainsi que Cettina, la quarantaine resplendissante et sensuelle, qui a scandalisé la famille pour avoir quitté son mari. Celle-ci demande à Nino, son neveu, de l'aider à défaire ses valises. Sans gêne, elle se promène devant lui en combinaison. Troublé, le jeune homme tombe éperdument amoureux d'elle.

Quand arrive le mari de Cettina, Biagio, avec un ami, Sasà, qu'il semble pousser dans les bras de sa femme, Nino en souffre. Un soir, alors que tous sont absents. Nino qui, à sa demande, aide sa tante à se doucher et à se coucher, reproche à celle-ci sa conduite. Une dispute s'ensuit, au terme de laquelle ils tombent dans les bras l'un de l'autre. Ils passent la nuit ensemble.

Au matin, Biagio revient avec Sasà au volant d'une superbe voiture de sport. Ce dernier emmène Cettina faire une virée, au grand dam de Nino, dont le comportement n'échappe pas à Giulietta, désespérément amoureuse de lui. Elle se donne à son cousin, qui constate qu'il ne l'aime pas. Nino menace Cettina de dire qu'elle a couché avec lui, et avec Sasà. Elle réplique que soit personne ne le croira, soit on fera comme si de rien n'était. Le soir, à l'Opéra, Nino tente de renouer avec Cettina. Mais à l'entr'acte Sasà est là : la liaison adultère est quasi officielle. Le lendemain, au cours d'une partie de chasse, Cettina annonce à Nino que tout est fini entre eux. Remarquant son absence pour le tableau de chasse, Nino part à sa recherche et la découvre dans les bras de Sasà. Ce dernier parti, le jeune homme gifle violemment sa tante une dizaine de fois avant de lui demander pardon.

Quelques semaines plus tard. Nino épouse sa cousine. Lors des embrassades, Cettina, qui semble désolée, lui dit comme pour s'excuser que tout s'est passé comme il l'a voulu, puis le regarde s'éloigner avec sa jeune femme.

   

 

Retour à la page d'accueil

(Un Bellissimo Novembre). Avec : Gina Lollobrigida (Tante Cettina), Gabriele Ferzetti (Biagio), André Lawrence (Sasa), Paolo Turco (Nino), Danielle Godet (Elisa). 1h38.