Les valseuses

1974

Genre : Road movie
Thème : Erotisme

Avec : Gérard Depardieu (Jean-Claude), Miou-Miou (Marie-Ange), Patrick Dewaere (Pierrot), Christian Alers (le père de Jacqueline), Brigitte Fossey (la femme dans le train), Michel Peyrelon (le médecin). 1h57.

Du côté de Valence, Jean-Claude le costaud plein d'idées et Pierrot le suiveur, deux petits voyous vingt ans de vivant d'expédients, s'amusent à terroriser leur quartier. Après une course-poursuite en Caddie avec une grand-mère terrorisée, ils empruntent une DS le temps d'une balade. À leur retour, le coiffeur, propriétaire du véhicule, parvient à blesser Pierrot ; mais les deux jeunes gens s'enfuient entraînant avec eux Marie-Ange, l'amie du coiffeur. Ils forcent un chirurgien à soigner la blessure de Pierrot et lui prennent son argent. C'est le commencement d'un long périple, ponctué d'incidents et de rencontres.

 Après avoir abandonné une autre voiture volée, ils tourmentent une jeune mère rencontrée dans un train et dévastent une maison dont les habitants sont absents.

 Puis, c'est la rencontre avec Jeanne, une femme qui vient de sortir de prison. Elle se suicidera après avoir passé la nuit avec eux.

 Ils viennent en aide à Jacques, le fils de Jeanne, également libéré de prison. Ils décident de cambrioler la maison d'un gardien du pénitencier où Jacques était justement incarcéré. Mais Jacques l'abat avec l'arme que lui ont prêtée Jean-Claude et Pierrot.

Ceux-ci s'enfuient, volent plusieurs voitures et rencontrent la famille propriétaire de la maison qu'ils avaient dévastée quelques temps auparavant. Spontanément, Jacqueline, leur fille, se joint à eux et les aide même à voler la voiture et l'argent de ses parents... Ensemble, ils roulent vers de nouvelles aventures...

Obligés de fuir après le vol, Pierrot touché par le propriétaire peu reconnaissant, dans les 'valseuses', c'est le début ". Ils rencontrent la peu farouche Marie-Ange, shampouineuse désespérément frigide paumée tout comme eux, puis une femme à problèmes tout juste sortie de prison...

Road-movie joyeusement lubrique avec les flics aux trousses et pour devise : "Y a bien un cul qui nous attend quelque part !"