Lisandro Alonso

Jafar Panahi
Né en 1975
6 films
   
   
note 10
 

Lisandro Alonso étudie pendant trois ans à l'Universidad del ciné (l'Université du cinéma) et devient à partir de 1995 assistant réalisateur sur plusieurs longs métrages. La même année, il coréalise avec Catriel Vildosola un court-métrage intitulé Dos en la vereda (Deux sur le trottoir). En 2001, il réalise La Libertad, son premier long métrage, qui évoque la paisible vie d'un bûcheron argentin. Trois ans plus tard, le réalisateur revient avec Los Muertos, drame sur la quête d'un cinquantenaire sorti de prison, pour retrouver sa fille. Restant dans le même registre, il signe ensuite Fantasma (2006) et Liverpool (2009) qui mettent à nouveau en scène des hommes tentant de réparer leurs erreurs passées. Après un passage par la case "court-métrage" avec Sin título (Carta para Serra) (2011) Lisandro Alonso revient au long en 2015, avec le drame sur fond de western, Jauja. Il y dirige, entre autres, Viggo Mortensen dans le rôle principal.

Filmographie :

2001 La libertad

Avec : Misael Saavedra (Misael), Humberto Estrada (le contremaître), Javier Didino (L'employé), Omar Difino (L'acheteur de poteaux). 1h13.

Un jour dans la vie de Misael, un jeune bûcheron de la pampa. Son travail quotidien est dur et ses heures de repos, il les passe dans la solitude. Misael est isolé du reste du monde et survit en se contentant de peu. Il habite sous une tente qu'il déplace au fur et à mesure qu'il avance dans son travail. Misael va au village uniquement pour vendre du bois et parle, d'un téléphone public, avec un ami qui lui donne des nouvelles de sa mère. La nuit tombe et la tempête menace d'éclater.

   
2004 Los muertos
affiche

Avec : Francisco Dornez, Yolanda Galarza, Víctor Varela Francisco Salazar. 1h18.

Un homme de 54 ans sort de prison de Corrientes, en Argentine. Il veut retrouver sa fille devenue adulte qui vit dans une région isolée et marécageuse. Pour y accéder, il lui faudra parcourir de grandes distances sur une petite embarcation sillonnant les cours d'eau à travers une jungle impénétrable. Vargas est un homme silencieux et retenu, qui possède la réserve de ceux qui côtoient la nature de près. Il se dégage de lui, des lieux qu'il parcourt et des gens qu'il croise un profond mystère émanant de ce monde immuable et resté presque intact après ses longues années d'incarcération.

   
2006 Fantasma
 

Avec : Argentino Vargas (Lui-même). 1h03.

Argentino Vargas, cinquante-six ans, débarque à Buenos Aires. Debout, dans le hall central du théâtre San Martín, il attend que quelqu'un vienne le chercher et l'emmène au dixième étage où a lieu la projection du film dont il est le protagoniste. Il n'a jamais mis les pieds dans un cinéma. Misael Saavedra, également invité à la projection, se perd dans le théâtre, à la recherche de la salle. Le grand bâtiment, ses toilettes, escaliers, ascenseurs et ateliers sont les véritables protagonistes de ce mystère que découvrent deux hommes étrangers à cet environnement.

   
2008 Liverpool

Avec : Juan Fernández (Farrel), Giselle Irrazabal (Analia), Nieves Cabrera (Tujilo). 1h24.

Au milieu de l'océan Atlantique, Farrel demande au capitaine du cargo sur lequel il travaille l'autorisation de descendre à terre : il veut se rendre là où il est né pour savoir si sa mère respire encore. Farrel a travaillé comme marin les vingt dernières années de sa vie. Il s'est soûlé à en rouler par terre et a toujours payé les femmes qu'il a eues. Il ne s'est fait aucun ami. Une fois parvenu au hameau enneigé où il a vécu ses premières années, il découvre que sa mère vit toujours mais également que la famille compte une personne de plus.

   
2014 Jauja

Avec : Viggo Mortensen (Gunnar Dinesen), Ghita Norby (Femme dans la grotte), Viilbjørk Malling Agger (Ingeborg), Adrián Fondari (Lieutenant Pittaluga). 1h50.

Un avant-poste reculé au fin fond de la Patagonie, en 1882, durant la prétendue « Conquête du désert », une campagne génocidaire contre la population indigène de la région. Les actes de sauvagerie se multiplient de tous côtés. Le Capitaine Gunnar Dinesen arrive du Danemark avec sa fille de quinze ans afin d’occuper un poste d’ingénieur dans l’armée argentine. Seule femme dans les environs, Ingeborg met les hommes en émoi. Elle tombe amoureuse d’un jeune soldat, et tous deux s’enfuient à la faveur de la nuit. À son réveil, le Capitaine Dinesen comprend la situation et décide de s’enfoncer dans le territoire ennemi pour retrouver le jeune couple. JAUJA est l’histoire de la quête désespérée d’un homme pour retrouver sa fille, une quête solitaire qui nous conduit dans un lieu hors du temps, où le passé n’est plus et l’avenir n’a aucun sens.