Rogier van der Weyden en saint Luc
(1399-1464)
Renaissance flamande
Descente de croix 1435 Prado
Saint Luc dessinant le portrait de la Madone 1436 Brûges
Triptyque de l'Annonciation 1440 Louvre
Diptyque de Laurent Froimont 1445 Caen
Diptyque de Jean le Gros 1450 Tournai
Polyptyque du jugement dernier 1452 Beaune
Diptyque de Philippe de Croy 1460 San Marino

Artiste à la ligne gothique mais aux constructions solides, Rogier Van der Weyden (ou Rogier de la Pasture) a inventé ou développé une formule qui associe en diptyque un donateur et une vierge à l'enfant, tous deux en buste.

Le plus ancien, celui de Laurent Froimont (Vierge à Caen et portrait à Bruxelles) présente des figures encore nettement plastiques. Le portrait de Jean le Gros tend déjà à mettre en valeur les contours. L'évolution est achevé avec le dyptique de Philipe de Croy où les figures sont devenues linéaires mais également rendues dramatiques par la nervosité des contours.