Accueil Partie beaux-arts Histoire de l'art Les peintres Les musées Les expositions Thèmes picturaux

Le déclin de l'empire carthaginois

1817
The Decline of the Carthaginian Empire. P135.
William Turner, 1817
Huile sur toile, 155,5 x 232 cm
Londres, National Gallery

Ce tableau est le pendant Didon faisant construire Carthage (ou l'Ascension de l'Empire carthaginois, 1815). L'un et l'autre illustrent l'admiration de l'artiste pour les défis picturaux lancés par son aîné Claude le Lorrain.

The decline of the Carthaginian Empire -Rome being determined on the overthrow of her hated rival, demanded from her such terms as might either force her into war, or ruin her by compliance : the enervated Carthaginians, in their anxiety for peace, consented to give up even their arms and their children (Le déclin de l'empire carthaginois- Rome décidée à écraser sa rivale détestée, exigea d'elle des conditions telles qu'elle dut être acculée à la guerre ou ruinée par sa sousmission : les Carthaginois aveulis, rendus lâche par leur desir de paix consentirent même à liver leurs armes et leurs enfants.

Les vers suivants figurent dans la catalogue avec le titre du tableau :

"... Devant le sourire trompeur de l'espérance,
La sécurité du chef et l'orgueil de la mère,
Furent sacrifiés à l'emprise insidieuse du conquérant;
Tandis que sur la mer occidentale, le soleil ensanglanté
Lancait le signal de l'orage dans les nuages amoncelés,
Porteurs de mauvais présages."