(1617-1681)
Baroque

Gérard ter Borch (Gerard Terburgh ou Terburg), dit le Jeune, né à Zwolle en 1617 et mort à Deventer le 8 décembre 1681, est un peintre de genre et de portraits hollandais, actif à Münster et Amsterdam

Femme à son miroir 1652 Amsterdam, Rijksmuseum
Conversation galante 1654 Amsterdam, Rijksmuseum

Gerard Terburgh est né en 1608 à Zwoll. Il commence à dessiner à l’âge de huit ans. Il est l’élève de son père Gerard ter Borch, dit « le Vieux » , peintre d’histoire reconnu, qui avait fait le voyage à  Rome. Encouragé sans doute par Avercamp, après un court séjour à Amsterdam (1632), il étudie à Haarlem de 1632 à 1635 chez Pieter de Molyn auquel il emprunte la simplicité de compositions en même temps qu’il s’appropria les fines harmonies grises de Frans Hals.

Il visite Londres (1635), l’Allemagne, la France et l’Italie avant de s’établir à Amsterdam où il s’inspire peut-être des œuvres de Rembrandt. En 1646, il part pour Münster où il peint, dans la Paix de Münster, les plénipotentiaires des Pays-Bas et de l’Espagne. Il suit l’un d'eux à Madrid, où le roi lui fait de riches présents et où  étudie Vélazquez à qui sa manière doit beaucoup. Revenu dans sa famille, il se marie en 1654 avec une de ses nièces à Deventer, dont il devient le bourgmestre, et où les bourgeois de la ville se disputent l’honneur d’avoir leur portrait peint par lui.

Ter Borch a été le maître de Caspar Netscher, et il a eu une influence sur Metsu, Ochtervelt et Vermeer de Delft. Gerard Terburgh est mort en 1681 à Deventer.