(1930-2002)
Nouveau réalisme
Crucifixion 1963 Paris, MNAM

Niki de Saint-Phalle passe son enfance à New York, pour ne revenir à Paris qu’en 1951. À cette époque, elle peint des toiles naïves proches de l’art brut, dans le but thérapeutique de surmonter de graves crises psychologiques.

Après sa rencontre avec Jean Tinguely, elle rejoint le groupe des Nouveaux Réalistes en 1961 et inaugure un tout autre aspect de son œuvre : elle fabrique des objets en plâtre auxquels sont accrochés des sachets de peinture sur lesquels le public est invité à tirer à la carabine ; les œuvres sont ainsi colorées en fonction de l’habileté (ou non) des tireurs, la violence sous-jacente à cette entreprise parodiant celle de l’Expressionnisme abstrait, et en particulier l’Action Painting de Pollock. La première de ces expériences, à laquelle participent ses amis américains Jasper Johns et Robert Rauschenberg, est organisée à la Galerie J sous le titre Feu à volonté en 1961.

En même temps, elle commence à construire des figures humaines en assemblant des déchets, comme la Mariée ou Crucifixion : en se servant d’objets communs, elle participe à l’esprit des Nouveaux Réalistes, mais, sa sensibilité l'incline à utiliser les objets comme moyen d’exprimer une réalité psychologique refoulée par les contraintes sociales.

En 1964, reprenant l’iconographie essentiellement féminine de ses figures humaines, elle produit ses premières Nanas en papier-mâché ou en plastique, peintes de couleurs extrêmement vives et parfois monumentales. En collaboration avec Tinguely, elle construit par exemple pour le Moderna Museet de Stockholm en 1966 une Nana couchée longue de plus de 25 mètres dans laquelle les visiteurs peuvent entrer pour voir des installations ou des films.

Depuis, elle construit un grand nombre de sculptures destinées à des espaces publics, en variant leurs thèmes parfois proches de la culture pré-colombienne ou indienne, comme c’est le cas avec la Fontaine Stravinski qu’elle a réalisée en 1982 avec Tinguely.

Pour en savoir plus sur Niki de Saint-Phalle :
http://www.nikidesaintphalle.com