Accueil Partie beaux-arts Histoire de l'art Les peintres Les musées Les expositions Thèmes picturaux

Les pélerins d'Emmaüs

1628

Les pélerins d'Emmaüs
Rembrandt, 1640
Huile sur panneau, 39 x 42 cm
Paris, Musée Jacquemart-André

Cette scène des pèlerins d’Emmaüs, où Jésus ressuscité se révèle à deux de ses disciples, suit dans l’Evangile selon saint Luc le récit de la résurrection du Christ. Après la rencontre de Jésus avec deux pèlerins sur la route entre Jérusalem et un village, Emmaüs, Rembrandt peint le moment du repas à l’auberge, à la fin de la journée "Quand il fut à table avec eux, ayant pris le pain, il prononça la bénédiction et, l’ayant rompu, il le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent, et ils le reconnurent, mais il disparut à leurs regards

Dans d’auberge, la servante s’affaire dans l’arrière salle : cela pourrait être une simple. Au premier plan, des deux pélerins à table avec Jésus : l'un est effrayé, l'autre, à genoux dans la pénombre, a renversé sa chaise. Rembrandt semble avoir choisi de représenter le moment où le Christ disparait. Par un puissant effet de contre-jour, la scène est transfigurée : une source lumineuse est placée derrière le Christ qui se découpe en silhouette immatérielle. Ce rayonnement mystérieux suffit à révéler la nature divine du Christ. Rembrandt rend visible ce phénomène surnaturel à l’aide d’une technique déjà ancienne - le clair-obscur - qui produit un puissant effet dramatique.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts