(1483-1524)
Renaissance flamande

Joachim Patinir (ou Patinier ou Patenier) est né vers 1483 à Dinant (Wallonie) et mort en 1524 à Anvers. Assez répandu en Wallonie, le patronyme « Patinier » renvoie au métier de fabricant et vendeur de patins, sorte de socques en bois utilisés au Moyen Âge dans cette région pour surélever les pieds afin d'éviter la boue ou la poussière.

Peintre et dessinateur de style flamand de la Haute Renaissance, il intègra en 1515 la guilde de Saint-Luc des peintres d'Anvers comme maître libre. Il travailla en collaboration avec différents peintres dont Quentin Metsys. Ce dernier devait être assez intime avec lui puisqu'à sa mort, il fut désigné comme l'un des tuteurs de ses enfants. Lors de son voyage aux Pays-Bas, Albrecht Dürer se lia avec Joachim Patinir et réalisa son portrait. C'est un bon peintre de paysage nota-t-il dans son journal de voyage. Il lui emprunta des couleurs, un de ses élèves, et assista à son second mariage le 5 mai 1521.

Charon traversant le Styx 1520 Madrid, Prado

Considéré comme l'un des initiateurs du genre du paysage dans la peinture occidentale, Joachim Patinier est un peintre d'histoire. Il réalisa des peintures à l'huile sur panneaux de bois dans le genre pictural majeur qui s’inspire surtout de scènes issues de l’histoire chrétienne popularisée par La légende dorée de Jacques de Voragine. Son style est caractérisé par l'utilisation fréquente de la perspective atmosphérique qui offre une vision panoramique en plongée. Ses compositions comportent généralement trois plans principaux distincts : un premier plan brun sur lequel sont disposés les figures principales et leurs accessoires ainsi que des éléments minéraux et végétaux (des rochers, des herbes, des fleurs, un arbre ou un arbuste presque mort), un plan moyen à dominante verte où sont représentés avec finesse et précision de nombreux personnages vaquant aux occupations les plus diverses, et un arrière-plan aux reliefs remarquables d'un bleu intense — on parle parfois de « bleu Patinir » —, qui rejoignent un ciel nuageux de même tonalité dans lequel semble surgir un orage menaçant.