Porc ecorché   Adriaen van Ostade   1650
 
 

Porc écorché
Adriaen van Ostade, vers 1650
Huile sur chêne, 0,465 x 0,395
Caen, Musée des Beaux arts

   

Ce thème très présent parmi les peintres hollandais (Le boeuf écorché de Rembrandt au Louvre est de 1655) évoque souvent Novembre mois traditionnel pour le dépeçage du porc abattu ou encore un "memento mori" ainsi que le relève E. de Jongh (catalogue de l'exposition Rembrandt et son temps, Bruxelles, 1971) en citant les vers suivants accompagnant une gravure illustrant précisément le mois de novembre d'un almanach de 1667 :

"Toi qui selon ton bon plaisir
Fais abattre veau, vache et cochon,
Pense qu'à la fin du monde
Tu paraîtras devant Dieu pour être jugé"

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts