(1578-1650)
Art japonais

Matabei, de son vrai nom: Iwasa Matabei-Nojō Shōi, noms de pinceau: Dōun, Unnō, Hekishō-Kyū et Shō est né en 1578, il est originaire de la province de Fukui.

L'histoire de Yamanaka Tokima   Tōkyō, Musée des collections impériales

Matabei est le fils d'un militaire, Araki Murashige, jadis au service de Oda Nobunaga, il finit par se suicider. C'est la raison pour laquelle il est élevé sous le nom de sa mère, Iwasa. Il reçoit sa formation picturale dans l'atelier de Kano Shigesato, mais semble encore plus influencé par l'École Tosa.

Ainsi, parmi ses œuvres les plus célèbres, les Portraits des Poètes Tsurayuki et Hitomaro sont exécutés d'une brosse large et libre, dans la tradition Kanō, tandis que le Portrait de Daruma, témoin de la puissance de son encre dans une étroite gamme de tons, ne relève ni totalement du style Kanō ni complètement du pinceau Tosa, mais d'une synthèse des deux, propre à Matabei. Il n'en reste pas moins que la plus grande partie de sa production est clairement de manière Tosa, bien que très personnelle et délicate; comme on peut s'y attendre, il reprend les anciens thèmes tirés du Gengi Monogalari (Roman du Prince Gengi) et des Contes d'Ise qu'il mêle souvent à des légendes chinoises.