Le labyrinthe
André Masson, 1938
Huile sur toile, 120 x 61 cm
MNAM
Voir : surréalisme

Le labyrinthe et le Minotaure se combinent dans cette œuvre de Masson mais, inversant le mythe, c’est le second qui contient le premier. Le personnage fabuleux s’élève immense sur un paysage raviné avec lequel il se confond. Il s’agit d’une figure complexe, ouverte et fermée à la fois, et qui inscrit en elle la déchirure. En faisant recours au mythe ancien pour le retourner, ce tableau exprime le marasme du climat d’avant-guerre qui régnait alors en Europe.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts