The Glasgow School of Art

1897
The Glasgow School of Art
Charles Rennie Mackintosh, 1897 et 1909
Glasgow, 164 Renfrew street

La Glasgow School of Art (école de beaux-arts de Glasgow) fondée en 1845 était à l’origine une école technique de dessin qui visait à former des artisans d’art : ferronniers, brodeurs, ébénistes… En 1885 Francis H. Newbery, le nouveau directeur des études, s’installe à la Glasgow School of Art. D’une personnalité hors du commun, il a la volonté d’intellectualiser l’école en lui donnant une nouvelle ligne directrice. Il désire élever socialement les enseignements et ouvre ses portes aux jeunes filles du monde, alors appelées les « Lady Artist ». L’école change partiellement de nature en développant une philosophie basée sur la recherche d’un style libre notamment en peinture et en décoration. La Glasgow School of Art sera alors considérée comme la plus progressiste d’Europe avant l’ouverture du Bauhaus en 1919 à Berlin.

En 1896, la Couronne britannique élève le Royal Glasgow Institute of the Fine Arts (en) au rang d'une institution : véritable galerie-vitrine, ce lieu d'exposition était devenu dans les années 1880 le point de ralliement des artistes écossais, mais aussi de créateurs venus du monde entier. Dans cette perspective, Charles Rennie Mackintosh lance un appel à souscription pour offrir à Glasgow une nouvelle école d'art totalement ouverte au modernisme.

En 1897, un philanthrope fait le don d’un terrain à l’école. On lance alors le projet d'y édifier de nouveaux locaux financés par des donateurs. Les travaux de construction s'étaleront entre 1897 et 1909, selon les plans du cabinet d’architecte Honeyman & Keppie auquel est associé Charles Rennie Mackintosh.

Le bâtiment conçu par Mackintosh, considérée comme le principal chef d’œuvre de l’architecte–designer, donne à l’école un style apparenté à l'Art nouveau, mais qui en réalité possède ses propres canons formels et s'inscrit dans la mouvance Arts & Crafts : il est caractérisé par une géométrisation des formes et le recours à des lignes épurées, oscillant entre ancien et nouveau, rationalité constructive, fonctionnalisme et subjectivisme.

Cette construction place son concepteur comme le précurseur de la modernité, et donnera à l'école sa célébrité.

La bibliothèque, élément le plus célèbre du bâtiment, est construite sur deux niveaux, elle est caractérisée par la modernité de sa mezzanine et de sa baie vitrée qui donne sur la façade de l’école.

L'école a été sévèrement endommagée par un incendie le 23 mai 2014.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts