Bureau à New York

1962

New York office
Edward Hopper, 1962
Huile sur toile, 102,9 x 140 cm
Montgomery (Alabama), Musée des beaux-Arts

Hopper peint New York Office a quatre-vingts ans.Mais le sujet de la peinture avait occupé l'artiste depuis pratiquement le début de sa carrière, combinant trois thèmes majeurs qu'il revisite régulièrement dans son art : l'environnement urbain, le bureau d'affaires et une silhouette solitaire vue de l'extérieur par une fenêtre.

Hopper avait pour habitude de parcourir la ville à pied ou en transport en commun et de produire des dessins basés sur ce qu'il voyait lors de ces excursions. Cette «matière première» à partir de laquelle il réalise des peintures dans son atelier - choisissant, éditant et révisant les dessins pour faire la composition telle qu'il l'imaginait

Ici le spectateur est placé dans la rue et à l'extérieur de la fenêtre du bureau, le forçant à adopter la même position de voyeur que l'artiste ; un voyeur dont la présence passe inaperçue par le sujet, personnage solitaire, comme la femme dans la fenêtre du bureau. Hopper laisse percevoir qu'il y a une histoire derrière la vie de cette femmes qui reste intrigante, mais insaisissable et inaccessible, du domaine de l'imaginaire.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts