Masque d'Agamemnon Art grec - 1500
 
 
Masque dit « d’Agamemnon »,
Art mycénien, XVIe siècle av. J.-C.
Tombe n°V, cercle A, Mycènes, or .
Athènes, Musée archéologique, salle n°4
 

Le masque d'Agamemnon a été découvert à Mycènes en 1876 par Heinrich Schliemann. Le masque est en vérité un masque funéraire en or, et a été trouvé sur un corps localisé dans un lieu d'enterrement.

Schliemann croyait avoir découvert le corps du légendaire Agamemnon, chef des Achéens dans le cycle troyen ; de cette croyance vient donc le nom du masque. Cependant, les recherches de l'archéologie moderne laissent à penser que le masque date de 1550–1500 av. J.-C., soit une date antérieure au moment où Agamemnon aurait vécu. En dépit de cela, le nom est resté. Le masque est actuellement exposé au Musée national archéologique à Athènes.

Le masque fait partie des cinq découverts dans le lieu funéraire à Mycènes : trois dans la tombe IV et deux dans la tombe V. En outre, les visages et les mains de deux enfants dans la tombe III sont couverts de feuilles d'or, l'un deux ayant des trous à la place des yeux.

Les tombes sont certainement royales. Tous les visages des hommes ne sont pas couverts de masques. Leur qualité d'hommes et de guerriers est indiquée du fait de la présence d'armes dans leurs tombes. La quantité importante d'or et d'objets façonnés dénotent sûrement l'honneur, la richesse et le statut. La coutume vestimentaire des chefs est connue ailleurs : par exemple, les chefs scythes et leurs chevaux, bien que le but n'en soit pas clair. Il y a peut-être un lien avec le culte de la lumière.

Source : Wikipedia

 

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts