L'idole d'Amorgos Art grec - 2500
 
 
L'idole d'Amorgos
Cycladique ancien II (2 800-2 300 avant J. C.),
variété de «Spedos»,
Marbre, 1,49 m de haut.
Athènes, Musée archéologique, salle n°6
 

L'idole d'Amorgos appartient à la culture Kéros-Syros ou Cycladique Ancien II (CA II) (2800 - 2300) qui se distingue de CAI par par une forme de quadrilatère avec une ébauche de tête. La statue debout a la tête un peu inclinée en arrière et les bras croisés. Seul le nez est sculpté, les yeux et la bouche étaient peints.

Témoignage de la civilisation des Cyclades (-3200 à -2000) dont l'archéologue grec Christos Tsountas a suggéré à la fin du XIXe siècle, après avoir rapproché diverses découvertes sur de nombreuses îles, que les Cyclades auraient été englobées dans une unité culturelle au IIIe millénaire av. J.-C. , remontant à l'âge du bronze. Elle est célèbre pour ses idoles de marbre, retrouvées jusqu'au Portugal et à l'embouchure du Danube, ce qui prouve son dynamisme. Les débuts de la civilisation minoenne furent influencés par la civilisation cycladique : des statuettes cycladiques furent importées en Crète et les artisans locaux imitèrent les techniques cycladiques.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts