Figurine féminine du type Plastiras Art grec - 3000
 
 
Figurine féminine du type Plastiras
Début de la période des Cyclades I - Phase Pélos (3200-2800 avant J. C). Provenance inconnue
Marbre, 10,2 cm de haut
Athènes, Musée d'art cycladique, 1er étage
 
   

La longue tête ovoïde est couronné par un chapeau conique, les bras sont repliés en dessous de la poitrine et les jambes sont sculptées ont des formes arondies. Le triangle pubien est rendu par incision tandis que les petits seins sont modélisés.

Les figurines de type "Plastiras", ainsi nommé d'après le cimetière sur Paros où elles ont d'abord été identifiées, étaient contemporaines des figurines en forme de violon et représentent la première tentative au rendu naturaliste de la figure humaine dans le troisième millénaire avant JC.

Typologique, les figurines de type Plastiras sont un développement des stéatopyges de la période Néolithique (5300-3200 avant JC). Ces figurines, qui sont principalement des femmes et de petites dimensions (h. 7-31 cm.), affichent certaines des caractéristiques qui ont été par la suite des traits distinctifs des figurines cycladiques, telles que la position des bras au-dessous des seins et la tête ovoïde avec le nez sculpté. Toutefois, les sculpteurs n'ont pas encore atteint à l'abstraction de la période de maturité de l'art des Cyclades. Le chapeau conique avec des rainures horizontales se retrouve aussi bien qur les figurines mâles et féminines à la fin de la période des Cyclades I et la phase de transition vers le Cycladique ancien II, et est considéré comme une écho de l'influence de l'Est, syrienne, combinée avec des influences des Balkans.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts