Entrée dans Jérusalem
1305

Entrée dans Jérusalem
Giotto , 1303-1306
Fresque, 200 x 185
Eglise de l'Arena à Padoue

La composition de cette scène, qui constitue le premier épisode de la passion du Christ rappelle celle de la Fuite en Egypte. Les deux histoires diffèrent pourtant grandement par leur signification. En fuyant vers l'Egypte, Jésus et sa famille voulaient échapper à la mort. Ici, en entrant dans Jérusalem, le Christ s'engage avec stoïcisme sur une voie qui va le conduire inexorablement à être arrêté, humilié puis finalement crucifié.

Jésus se dirige vers la porte d'Or où les fidèles s'assemblent pour l'accueillir. La foule désordonnée qui débouche de la porte de la vile- laquelle est une variante architecturale de celle de La rencontre à la porte d'Or, contraste vivement avec le groupe calme et ordonné des disciples de Jésus.

Action séquentielle, voire quasi cinématographique des trois hommes au premier plan à droite : le premier entreprend de retirer sa robe, le second a relevé sa robe par-dessus sa tête, le troisième place la robe sous les sabots de l'âne du Christ.

L'homme grimpant dans l'arbre pour apercevoir le célèbre prêcheur et faiseur de miracles ajoute à l'animation de la scène. Un autre homme coupe des palmes, symbole du martyre ; le garçon debout devant l'âne du Christ en tient une à la main.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts