Orphée ramenant Eurydice des enfers   Camille Corot   1861
 
 

Orphée ramenant Eurydice des enfers
Camille Corot, 1861
Huile sur toile, 112 x 137 cm
Huston, Musée des beaux-arts

   

A l’orée d’un bois, un homme tient la main d’une femme qui marche derrière lui. Son visage se détourne d’elle. Il tient une lyre dans l’autre main et semble marcher d’un bon pas. Au second plan, un cours d’eau ou un étang, sépare le couple d’un groupe de cinq personnages qui semble attendre quelque chose.

L’épisode représente le moment qui précède l’instant fatal où Orphée va se retourner pour regarder sa compagne, malgré l’interdiction qui lui en a été faite. Tous deux reviennent des Enfers. Orphée s’y est rendu pour y rechercher Eurydice. Elle est en effet morte de la morsure d’un serpent, et Orphée est allé la rechercher dans le « royaume des ombres ». Hadès (ou Pluton, dieu des morts), touché par la douleur d’Orphée lui a accordé de retourner parmi les vivants, mais à condition de ne pas se retourner pour la voir avant d’avoir quitté les Enfers.

Le Styx, représenté ici par Corot sépare le monde des vivants de celui des morts, et Orphée, trop pressé de revoir sa belle Eurydice, va se retourner vers elle sans s’être suffisamment éloigné des Enfers. Eurydice meurt à nouveau et retourne définitivement vers le royaume des morts. Les cinq personnages attendent son retour parmi eux.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts