Le voyage de la vie : Enfance
Thomas Cole
1842
 
 

The Voyage of Life : Enfance
Thomas Cole, 1842
huile sur la toile, 134.3 x 195.3
Washinghton, National gallery.

 
   

La célèbre série en quatre parties de Thomas Cole retrace le voyage d'un héros archétypal le long du "fleuve de la vie."

Sous la conduite de l'ange gardien, inconscient des dangers qui l'attendent, le voyageur tâche hardiment d'atteindre un château aérien, emblématique des rêveries de la "jeunesse" et de ses aspirations à la gloire et à la renommée.

La petite rivière est calme et le le porte coucement vers les prochains tableaux de la série, où la fureur de la nature, mauvais démons et individus douteux menaceront son existence même. Cole suggère ques eule la prière peut sauver le voyageur d'un destin sombre et tragique.

De l'innocence de l'enfance, à la suffisance de la jeunesse en passant par les épreuves et les tribulations de l'âge adulte, jusqu'au salut triomphant du héros, le voyage de la vie semble intrinsèquement lié à la doctrine chrétienne de la mort et du resurrection.

Le voyageur intrépide de Cole peut également être lu comme une personification de l'Amérique, elle-même à l'étape adolescente de son développement. L'artiste aurait ainsi pu adressé une mise en garde solennelle à ceux qui, à l'ouest recherche de façon fébrile et déchaînée expansion et industrialisation qui pourraient avoir des conséquences tragiques pour l'homme et la nature.

L'artiste donna cette interprétation de l’Enfance dans l'académie nationale de dessin où les tableaux furent exposés pour la première fois en 1840 :

« La caverne sombre représente notre origine terrestre et les mystères du passé. L'esquif, composé des représentations des Heures, incarne l'idée que c'est porté par elles que nous nous descendons le fleuve du temps. L'embarcation dénote ce thème dans chaque image. La lumière rose du matin, les plantes et les fleurs luxuriantes sont les métaphores des premières années de la vie. Les rives rapprochées, et l'étroitesse du paysage reflètent les limites de l'expérience de l'enfant et la nature de ses plaisirs et de ses désirs. Le lotus égyptien, au premier plan de la toile, est le symbole de la vie. La joie et l 'émerveillement sont les émotions caractéristiques de l'enfance. »

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts