(1480-1541)
Renaissance
Portrait de François Ier 1530 Paris, Musée du Louvre

La vie de ce portraitiste est très mal connue. Les informations disponibles proviennent des comptes royaux et de divers documents à caractère juridique (actes notariés) ou d'état civil (registres paroissiaux). Jean (Janet ou Jehannet) Clouet est probablement né à Bruxelles entre 1475 et 1485. Il est issu d'une famille de peintres : les Clauwet. Son grand-père est le peintre et enlumineur Simon Marmion (1425-1489). Son frère, Polet ou Paulet, fut peintre à la cour de Navarre. Le détail de sa formation reste inconnu mais il est évidemment familier de la peinture flamande du 15e siècle.

La majorité des historiens pense qu'à son arrivée en France, il entre directement au service de François Ier (1494-1547). En effet, il n'existe aucune œuvre de Clouet antérieure au règne de ce roi, qui accède au trône de France en 1515. Jean Clouet est régulièrement mentionné dans les registres des comptes royaux pendant une vingtaine d'années après le sacre de François Ier. Si son rôle essentiel est d'être le portraitiste de la famille royale, il occupe dans un premier temps la fonction officielle de valet de garde-robe lui permettant d'être rémunéré. Puis le roi crée la catégorie des peintres et gens de mestier à laquelle l'artiste est rattaché.

Au début de la décennie 1520-1530, Jean Clouet habite Tours et y épouse en 1522 Jeanne Boucault dont le père est orfèvre. Mais à la fin de cette même décennie, il s'installe à Paris dans une maison située rue Sainte-Avoye. Il eut au moins trois enfants : François, Catherine et Jean. Il meurt en 1540 ou 1541. Son fils François lui succédera comme peintre officiel de la cour de France.