Madone de Lorette

1605

Madone de Lorette
Le Caravage 1604-05
Huile sur toile, 260 x 150 cm
S. Agostino, Rome

En 1603, le Caravage reçoit de l'argent des héritiers d'Ermete Cavalletti pour la décoration de la chapelle de famille dans l'église San Agostino, pas loin de la Piazza Navona, au centre de Rome. Le tableau y est installé en 1604 et y est toujours. Durant l'hiver de 1603-4 Caravaggio avaient été dans Tolentino, pas loin de sainte Lorette où il avait pu voir la maison suposée de la sainte de Nazareth.

Il a décrit l'affectation de simples dévots. Deux pèlerins se mettent à genoux en prière devant la statue à côté d'un pilier. La Madone et l'Enfant, vivants aux yeux des croyants, les regardent de haut dans une attention calme. (La peinture est aussi appelée la Madone dei Pellegrini.) La femme porte un turban et les pieds sales de l'homme sont trop près du spectateur pour ne pas être remarqués. Les halos des figures sacrés et leur position élevée les écartent de notre monde, mais leur beauté ne contient aucune : ils regardent le monde avec la sympathie douce.

Certains ont vu dans cette Madone la dernière femme de la vie du Caravage, la Lena ou Maddalena. La tension du cou est un trait particulier des travaux du Caravage à cette période.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts