Saint Jean-Baptiste couronnant l'Agneau de fleurs
Paris Bordon,
Huile sur bois 75 x 60,5 cm.
Musée des beaux-arts de Rennes

Ce tableau redécouvert récemment, dont le musée possèdait déjà une étude préparatoire, n'est pas seulement une belle démonstration de la suprématie des Vénitiens en matière de coloris. Son iconographie, centrée sur le symbole de la couronne de fleurs, est rarissime. Elle relève d'une dévotion particulière qui n'a pu être élucidée jusqu'à présent. Quoi qu'il en soit, le personnage de saint Jean-Baptiste est abordé ici d'une façon intime et sentimentale qui annonce le XVIIe siècle, du Caravage à Georges de La Tour.


Bordon a sans doute été l'élève du Titien, comme le montre le paysage, dont la transparence extraordinaire est donnée par un jeu complexe de glacis. Plus que ses grands tableaux où l'histoire se joue dans d'impressionnants décors architecturaux qui se mêlent au paysage, le Saint Jean-Baptiste de Rennes, malgré sa préciosité maniériste, diffuse cette poésie sereine et mystérieuse qui rattache l'artiste à Titien.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts  

Saint Jean-Baptiste couronnant l'Agneau de fleurs
1545 ?