La piste de l'Oregon
Albert Bierstadt
1869
 
 

The Oregon trail
Albert Bierstadt, 1869
Huile sur toile : 78,74 x 124,46 cm
The Minneapolis Institute of Arts

 
   

Albert Bierstadt accompagne, pour la première fois en 1859, un peloton militaire chargé d'examiner un nouvel itinéraire pour la route de Californie qui passerait au nord du lac Salé et empêcherait ainsi les contacts entre émigrants et Mormons. Bierstadt reproduit des vues, comme dans un guide touristique.

De 1867 à 1869, Bierstadt s'établit à Londres, à Rome, et à Paris, où il peint de grandes toiles. Cette toile pourrait avoir été peinte durant ce séjour. La Piste de l'Orégon est une allégorie spectaculaire de l'expansion à l'ouest. Sous un ciel rouge-orange dramatique, qui teinte les hautes falaises, les chariots passent près des os d'animaux et un fourneau cassé qui témoignent des malheurs des voyageurs précédents. Les tepees indigènes au loin rappellent la menace constante des Indiens.

En 1869 est inauguré le train transcontinental qui renvoie au mythe l'aventure des voyages en chariots

 

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts