Nature morte à la bougie 1630 Rome, Galerie Spada
Les cinq sens 1630 Paris, Musée du Louvre
Dessert de gaufrettes 1630 Paris, Musée du Louvre
Saint Jérôme 1650 Caen, Musée des beaux arts

Grâce à sa ressemblance stylistique avec Guido Reni, Lubin Baugin fut surnommé « Le petit Guide » par ses contemporains. On lui doit en partie l'émergence de la nature morte en France dans la première moitié du XVIIe siècle.

D'influence flamande par le parti pris de dépouillement, de jeux sur les formes et les textures, Lubin Baugin s'éloigne cependant des écoles du nord en donnant une place prépondérante à la dimension esthétique et non aux sous-entendus moraux.

Les cinq sens, sa plus célèbre nature morte, représente à l'intérieur de son œuvre une exception en ce qui concerne le motif et la symbolique sous-jacente.

Après son départ pour l'Italie autour de 1640, il ne peindra plus de natures mortes pour se concentrer principalement sur les scènes religieuses. Le Musée du Louvre conserve de lui une Sainte Famille.

Lubin Baugin, joué par Michel Bouquet, est mis à l'honneur dans le film d'Alain Corneau, Tous les matins du monde.

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts  

 
(1610-1663)
Classique