Dans Santa Maria Novella se trouve La trinité, l'oeuvre la plus célèbre de Masaccio et la chapelle Tornabuoni de Ghirlandaio.

La Trinité est considérée comme l'une des grandes dates de l'appropriation des principes de la perspectives que Brunelleschi avait appliqué dans l'architecture. Certains ont même cru longtemps que Brunelleschi lui-même avait pris part à cette fresque.

La chapelle Tornabuoni dans le choeur est décorée par Domico Ghirlandaioi avec des Scènes de la vie de la Vierge et des Scènes de la vie de saint Jean Baptiste.

La chapelle Filippo Strozzi est décorée par des fresques de Filippino Lippi qui s'inspirent des vies de saint Philippe et de saint Jean l'Evangéliste. Bocccace situe le début du Décameron dans cette chapelle.

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts