Réalisé en 2007 à l’initiative de Claude-Jean Philippe, avec le soutien de la Mairie de Paris, 78 critiques et historiens de cinéma se sont réunis afin de constituer un palmarès des 100 plus beaux films de monde.

Citizen Kane (Orson Welles) 48
La Nuit du chasseur (Charles Laughton) 47
La Règle du jeu (Jean Renoir) 47
L’Aurore (Friedrich Wilhelm Murnau Murnau) 46
L’Atalante (Jean Vigo) 43
M. le Maudit (Fritz Lang) 40
Chantons sous la pluie (Stanley Donen et Gene Kelly) 39
Vertigo (Alfred Hitchcock) 35
Les Enfants du Paradis (Marcel Carné) 34
La Prisonnière du désert (John Ford) 34
Les Rapaces (Eric von Stroheim) 34
Rio Bravo(Howard Hawks) 33
To Be or Not to Be (Ernst Lubitsch) 33
Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu) 29
Le Mépris (Jean-Luc Godard) 28
Les Contes de la lune vague (Kenji Mizoguchi) 27
Les Lumières de la ville (Charles Chaplin)
Le Mécano de la Général (Buster Keaton)
Nosferatu le vampire (Friedrich Wilhelm Murnau)
Le Salon de musique (Satiajit Ray)
Freaks (Tod Browning) 26
Johnny Guitar (Nicholas Ray)
La Maman et la Putain (Jean Eustache)
Le Dictateur (Charles Chaplin) 25
Le Guépard (Luchino Visconti)
Hiroshima mon amour (Alain Resnais)
Loulou (G.W. Pabst)
La Mort aux trousses (Alfred Hitchcock)
Pickpocket (Robert Bresson)
Casque d’or (Jacques Becker) 24
La Comtesse aux pieds nus (Joseph Mankiewicz)
Les Contrebandiers de Moonfleet (Fritz Lang)
Madame de... (Max Ophuls)
Le Plaisir (Max Ophuls)
Voyage au bout de l’enfer (Michael Cimino)
L’Avventura (Michelangelo Antonioni) 23
Le Cuirassé Potemkine (S. M. Eisenstein)
Les Enchaînés (Alfred Hitchcock)
Ivan le Terrible (S. M. Eisenstein)
Le Parrain (Francis Ford Coppola)
La Soif du mal (Orson Welles)
Le Vent (Victor Sjöström)
2001 odyssée de l’espace (Stanley Kubrick)22
Fanny et Alexandre (Ingmar Bergman)
La Foule (King Vidor)21
Huit et demi (Federico Fellini)
La Jetée (Chris Marker)
Pierrot le Fou (Jean-Luc Godard)
Le Roman d’un tricheur (Sacha Guitry)
Amarcord (Federico Fellini) 20
La Belle et la Bête (Jean Cocteau)
Certains l’aiment chaud (Billy Wilder)
Comme un torrent (Vicente Minnelli)
Gertrud (Carl Th. Dreyer)
King Kong (Ernst Shoedsack et Merian J. Cooper)
Laura (Otto Preminger) Les Septs Samouraïs (Akira Kurosawa)
Les 400 coups (François Truffaut) 19
La Dolce Vita (Federico Fellini)
Gens de Dublin (John Huston)
Haute pègre (Ernst Lubitsch)
La vie est belle (Frank Capra)
Monsieur Verdoux (Charles Chaplin)
La Passion de Jeanne d’Arc (Carl Th. Dreyer)
À bout de souffle (Jean-Luc Godard) 18
Apocalypse Now (Francis Ford Coppola)
Barry Lindon (Stanley Kubrick)
La Grande Illusion (Jean Renoir)
Intolérance (David Wark Griffith)
Partie de campagne (Jean Renoir)
Playtime (Jacques Tati)
Rome ville ouverte (Roberto Rosselini)
Senso (Luchino Visconti)
Les Temps modernes (Charles Chaplin)
Van Gogh (Maurice Pialat)
An Affair to Remember. Elle et Lui. (Leo McCarey) 17
Andrei Roublev (Andrei Tarkovski)
L’Impératrice rouge (Joseph von Sternberg)
L’Intendant Sansho (Kenji Mizoguchi)
Parle avec elle (Pedro Almodovar)
The Party (Blake Edwards)
Tabu (F. W. Murnau)
Tous en scène, The Bandwagon (Vincente Minnelli)
Une étoile est née (George Cukor)
Les Vacances de Monsieur Hulot (Jacques Tati)
America America (Elia Kazan) 16
El (Luis Buñuel)
En quatrième vitesse (Robert aldrich)
Il était une fois en Amérique (Sergio Leone)
Le Jour se lève (Marcel Carné)
Lettre d’une inconnue (Max Ophuls)
Lola (Jacques Demy)
Manhattan (Woody Allen)
Mulholland Drive (David Lynch)
Ma nuit chez Maud (Eric Rohmer)
Nuit et Brouillard (Alain Resnais)
La Ruée vers l’or (Charles Chaplin)
Scarface (Howard Hawks)
Le Voleur de bicyclette (Vittorio de Sica)
Napoléon (Abel Gance)


Jean Renoir 155
Alfred Hitchcock 146
Fritz Lang 143
Charles Chaplin 128
John Ford 124
Orson Welles 114
Ingmar Bergman 113
Luis Buñuel 110
Friedrich Wilhelm Murnau 108
Howard Hawks 105
Jean-Luc Godard 99
Federico Fellini 99
Ernst Lubitsch 98
Luchino Visconti 90
Robert Bresson 90
Kenji Mizoguchi 87
Akira Kurosawa 86
Max Ophuls 83
Alain Resnais 82
Carl Theodor Dreyer 76
François Truffaut 75
Stanley Kubrick 75
Vincente Minnelli 73
Joseph Mankiewicz 73
Roberto Rosselini 73
Josef von Sternberg 69
Michelangelo Antonioni 67
S. M. Eisenstein 65
Marcel Carné 64
Billy Wilder 61
Buster Keaton 61
Yasujiro Ozu 60
Eric von Stroheim 60
John Huston 59
Elia Kazan 55
King Vidor 53
David Wark Griffith 53
Maurice Pialat 52
Jean Vigo 51
Nicholas Ray 49
Jacques Becker 48
Woody Allen 48
Francis Ford Coppola 47
Jacques Demy 47
Charles Laughton 47
Jacques Tati 46
Otto Preminger 45
Leo McCarey 45
George Cukor 44
Raoul Walsh 44

Les 78 critiques : Henri Agel, Vincent Amiel, François Amy de la Breteque, Jean-Jacques Bernard, Pierre Billard, Frédéric Bonnaud, Ferid Boughedir, Michel Boujut, Jean-Loup Bourget, Pierre-André Boutang , Frédéric Boyer, Patrick Brion, Freddy Buache, Philippe Carcassonne, Jean-Claude Carriere, Michel Cazenave, Henry Chapier, Bernard Chardere, Michel Chion, Raymond Chirat, Michel Ciment, Bernard Cohn, Jean Collet, Philippe Collin, Pierre-Henri Deleau, Jean-Luc Douin, Michel Esteve, Jacques Fieschi, Jean-Michel Frodon, Anne de Gasperi, Charlotte Garson, Jean Gili, Claude de Givray, Régine Hatchondo, Noël Herpe, Aude Hesbert, Gilles Jacob, Thierry Jousse, Serge Kaganski, Petr Kral, Jean-Marc Lalanne, Xavier Lardoux, Natacha Laurent (Cinematheque de Toulouse. Collectif. Avec Cristophe Gauthier et Jean-Paul Gorce), Philippe Le Guay, Gérard Leone, Jean-Yves de Lepinay, Eric Le Roy, Jean-Louis Leutrat, Suzanne Liandrat-Guigues, Lucien Logette, Jean-Claude Loiseau, Jacques Lourcelles, Pascal Merigeau, Claude Miller, Alain Masson, Jean Narboni, Dominique Païni, Olivier Père, Claude-Jean Philippe, Vincent Pinel, René Prédal, Dominique Rabourdin, Jean-Claude Raspiengeas, Alain Riou, Pierre Rissient, Jean-Claude Romer, Philippe Rouyer, Nicolas Saada, Jacques Siclier, Noël Simsolo, Catherine Soullard, Pierre Tchernia, Charles Tesson, Jérôme Tonnerre, Christian Viviani, Edouard Waintrop.

Ce palmarès a été publié aux éditions des Cahiers du cinéma sous le titre : 100 Films pour une cinémathèque idéale.

Serge Kaganski note que la benjamine, Charlotte Garson, a déjà passé la trentaine, les autres “jeunes” (Olivier Père, Frédéric Bonnaud, Jean-Marc Lalanne…) tapent la quarantaine et sont de toute façon en petit nombre face aux vénérables vétérans de notre cinéphilie nationale (outre CJP, on retrouve Ciment, Agel, Billard, Buache, Chirat, Chardère, Collin, Tchernia, Lourcelles, Rissient, etc). Avec tout le respect du à ces personnalités honorables, force est de constater que les anciens dominent et que celà se reflète dans le classement final (j’ajoute aussi, si celà a encore un sens, que la “famille Positif “est ici plus présente que la “famille Cahiers“, ce qui doit faire plaisir à Ciment, mais contredit totalement son habituel couplet sur la domination du triangle des Bermudes et la supposée marginalisation du dernier ilôt de résistance que serait Positif : sa revue est bien au coeur institutionnel de l’académie virtuelle de la cinéphilie nationale).

Il note les absents : De Palma, Mann, Garrel, Akerman, Van Sant, HHH, les Dardenne, Jarmusch, Woo, Tsui Hark, les Straub, Mekas, Masumura, Suzuki, Polanski, Lanzmann… L’absence de Shoah est quand même assourdissante. Des oeuvres aussi considérables que celles de Pasolini ou Fassbinder n’ont qu’un maigre accessit en appendice. Tout un pan de la modernité et du travail contemporain sur les genres est minoré au profit d’une sur-représentation des habituelles vaches sacrées.

 

Retour à l'accueil