Editeur : Carlotta-Films, août 2008. Nouveau master restauré, version originale, sous-titres franšais.

 

Le professeur Henry Higgins, célibataire endurci, original et misogyne, est aussi un éminent expert en phonétique, capable de situer, à quelques kilomètres près, le lieu de naissance de chaque citoyen du Royaume-Uni, les villes où il a séjourné et, le cas échéant, les collèges qu'il a fréquentés. Un soir, il rencontre au marché de Covent Garden une jeune fleuriste, Eliza Doolittle, au langage atrocement vulgaire. Avec son ami, le colonel Pickering, il fait le pari, en six mois de cours intensifs, de la faire passer pour une duchesse....

 

 

Cette adaptation de la pièce de George Bernard Shaw est pour Anthony Asquith le début d'une série de mise en scène célèbres du théâtre anglais. Ce seront ensuite Winslow contre le roi et The Browning version de l'auteur dramatique Terence Rattigan, longtemps considéré comme l'un des plus grands du théâtre anglais, puis celle de Il importe d'être constant d'Oscar Wilde.

Sa mise en scène du Pygmalion de George Bernard Shaw a été éclipsée depuis par la flamboyante comédie musicale de George Cukor, My fair lady, avec l'exquise Audrey Hepburn.

Cette version a toutefois le mérite d'être beaucoup plus fidèle à la pièce et de valoriser la langue anglaise notamment grâce à l'interprétation de Leslie Howard qui cosigne la mise en scène.

J.-L. L. le 09/09/2008

 

 

 
présente
 
Pygmalion de Anthony Asquith