Editeur : Montparnasse, mars 2010. Coffret 4DVD. DVD1 : Je suis un autarcique. DVD 2 : Ecce Bombo. DVD3 : Sogni d'oro. DVD 4 : Le jour de la première de Close-Up, Le cri d'angoisse de l'oiseau prédateur, Le journal d'un spectateur, La Cosa. 40

 

Les trois premiers films de Nanni Moretti ainsi que son documentaire sur la mutation du parti communiste, La Cosa (1990) et trois courts-métrages ultérieurs.

Suppléments:

  • Cinéma Autarchico (22 min), I notturni maestri cantori (21 min) et Publico di merda (22 min) de Susanna Nicchiarelli. Entretiens avec Tullio Kezich (critique cinéma, scénariste), les frères Taviani (réalisateurs), Adriano Aprà (critique cinéma), Fabio Traversa (Andrea dans Je suis un autarcique), ou encore Giampiero Mughini (critique cinéma)... Tous ces personnages du monde du cinéma italien racontent leur rencontre avec Nanni Moretti à ses débuts. suis un autarcique.
  • Entretiens avec Nanni Moretti (3 fois 16 min) de Susanna Nicchiarelli.

Dans Je suis un autarcique (1976), Ecce Bombo (1978) et Sogni d'oro (1981), passionné et engagé, le jeune Nanni Moretti brosse le portrait de sa génération à travers ses thèmes préférés : politique, psychanalyse, culture, sexe et dérision. Il exprime les angoisses de sa génération dans un style mélangeant comédie et mélodrame. Ce sera sa marque de fabrique tout au long de ses films.

 

Cinéma Autarchico (22 min), I notturni maestri cantori (21 min)
et Publico di merda (22 min)

Moretti montra ses deux premiers courts-métrages, Paté de bourgeois et La défaite à Tullio Kezich et Paolo et Vittorio Taviani. Il les montra aussi et Adriano Apra qui avait pris la direction du Film studio 70, petit cinéma, avec Enzo Ungari en 1971. Apra ne fut pas convaincu par les deux premiers courts-métrages mais beaucoup plus par Come parli, frate ? Il sélectionne les trois au festival "Dimension super 8 " en décembre 75
Je suis un autarcique est naturellement projeté au Film studio. La salle est pleine dès le premier soir et le film est prolongé jusqu'au 20 décembre. "Nanni venait avec son projecteur et sa copie. Et projetait lui-même. C'était très délicat de projeter un film en super. Il n'y avait pas de négatif. Si la copie était abîmée, l'original était foutu. La programmation a donc été suspendue, le temps de faire un gonflage du Super8 en 16 mm pour avoir un négatif et faire d'autres copies. En mars 1977, il est reprogrammé au Film Sudio et reste plusieurs mois encore à l'affiche. Il est ensuite demandé à Brera....

 

 

Entretiens avec Nanni Moretti (3 fois 16 min)

Entretiens avec Nanni Moretti sur le tournage de Caos Calmo d'Antonello Grimaldi, le 2 juillet 2007 à Rome. Il revient sur sa façon de tourner à ses débuts, sur l'utilisation du Super 8, la crise du cinéma, ou encore la politique et la gauche.

Dans ses trois courts-métrages, il avait le souci de raconter l'univers politique et social de sa génération, de se raconter et donc de se moquer de lui, de son milieu avec ironie, et, troisième point, d'être tout à la fois scénariste, réalisateur et acteur.

Après ses trois premiers courts-métrages, Moretti écrit un scénario Militantisme, militantisme qu'il propose à L'Italnoleggio, l'institut public du cinéma, et à divers producteurs privés pour réaliser un film professionnel. Sans réponse, il ne se décourage pas et opte pour la réalisation de Je suis un autarcique avec sa petite caméra Canon super8.

Il fait du cadre fixe, nécessaire en super8, une vertu. Il sous-entend par là que le cadre fixe montre qu'il s'agit du point de vue du réalisateur sur la réalité et non de la réalité elle-même. Cette option de cinéma, c'est, pour lui, comme la Palombella, le lob du water-polo. C'est un moyen de s'affirmer quand on est en position de faiblesse. Au water-polo, plutôt petit, il ne pouvait réussir des tirs puissants. Il les simulait et marquait grâce au lob.

Je suis un autarcique ne devait être programmé qu'une soirée au Film studio dans le Trastavere. Moretti arrache deux jours de projection, les mardi 14 décembre et mercredi 15 décembre. Le succès de ces projections conduit Adriano Apra à lui laisser aussi les soirées des 19, 21 et 23 décembre. La maison de distribution Arci paye le gonflage en 16 mm. En avril 2007, Moretti dispose ainsi de négatifs qu'il peut distribuer en Italie et en France. Le film est réalisé avec 3 300 000 lires prêtées par son père et rendues un an après. Mais on aussi loin des recettes de 1900 de Bertolucci, sorti la même année.

Moretti n'a pas peur d'être récupéré par la droite en lavant le linge salle de la gauche en dehors de la famille. De même, malgré ses critiques, il est sensible à la vitalité du théâtre expérimental des années 70, bien plus stimulant que le théâtre conventionnel, mort... par définition.

 

 

Ciné-club de Caen

 
présentent
 
Les premiers films de Nanni Moretti