Les poilus de la revanche
1916

Ce matin-là, au village, le soldat Baudry revient pour sa première permission décoré de la croix de guerre. Les voisins admiratifs le pressent de questions et, tous attablés à la terrasse du café, Baudry raconte les nuits à la belle étoile, les embuscades, la bataille de la Marne, les tranchées glaciales et l'espoir qui s'obstine dans l'écriture des lettres aux absents, les rimes des poètes déclamées, les refrains joyeux entonnés avec la dure réalité des combats qui s'éternisent… Lors d'une attaque ennemie particulièrement violente, Baudry est grièvement blessé mais, recouvrant ses esprits, il exalte le courage de ses camarades en chantant La Marseillaise ce qui lui vaut la croix de guerre dont on le décore à l'hôpital.

   

Film patriotique,"reconstitution" d'une vie quotidienne rêvée dans les tranchées à travers des dessins, des chansons et des poèmes échangés entre poilus. Les soldats tuent le temps en écrivant des lettres aux êtres chers qui leur manque, en regardant leurs photos, en dormant sous d'épaisses couvertures, en organisant des "spectacles" improvisés de théâtre ou de musique. (inserts des photos de famille, rédaction de lettres à la famille...). Beaux plans dans les tranchées avec beaucoup de figuration et d'explosions, l'ennemi n'étant jamais visible. Gros plan d'une main qui s'extrait des décombres puis de l'homme dans ce trou terreux chantant héroïquement la Marseillaise le bras levé tandis que la bataille fait rage derrière lui et, en conclusion du film, le héros faisant le salut militaire devant un portrait de Joffre.

 

Retour à la page d'accueil

lAvec : Georges Flateau (Le soldat Baudry). 0h33.

Thème : Guerre de 14-18