2001

Le vieux Taro, vagabond philosophe, est mort. Yosuke, un homme d'une quarantaine d'années vient d'être licencié sans indemnités. Il n'ose avouer à sa femme qui, faute d'argent a dû quitter Tokyo et élève leur fils Kyohei, qu'il ne pourra lui verser le mandat espéré. Yosuke se souvient que Taro lui avait parlé d'une maison particulière, située au coeur d'un village de la péninsule de Noto, et d'où l'on peut apercevoir un pont rouge juste avant d'arriver à la mer. Dans cette demeure se trouve une jarre qui contiendrait une statue de Bouddha en or, volée dans un temple à Kyoto par ce vieux vagabond.

Yosuke trouve la maison et le pont rouge. Il fait la connaissance de Saeko, une femme étrange dont il surprend la kleptomanie lorsqu'elle vole un fromage dans un super marché. Il remarque alors une flaque d'eau à ses pieds. Il la rattrape pour lui rendre une boucle d'oreille et fait connaissance de sa grand-mère. "Quand l'eau la remplit, elle a envie de faire des bêtises" dit-elle à Yosuke avant de lui demander de lui faire l'amour. Au moment de l'orgasme, ce sont des jets d'eau qui jaillissent d'elle. Eau qui se répand jusque dans la rivière en contrebas où elle fait venir les poissons tout en ayant arrosé au passage le jasmin trompette. Entre les deux fenêtres d'où l'on peut voir la chaîne de montagnes de Tateyama et le pont rouge, Yosuke cherche en vain la statue de Bouddha en or. Il promet à Saeko de revenir la voir.

Shintaro empêche Ramin, le marathonien de l'université Bidon, de pêcher à l'épervier. Yosuke le défend et est pris à partie par Shintaro avant que celui-ci ne fasse volte face et embauche Yosuke comme pêcheur saisonnier. "Ceux qui ont de la compassion sont des bosseurs" dira-t-il à sa copine Toyama. Il emmène Yosuke à l'auberge du blaireau, pas cher car on y mange mal. Yosuke finit par aimer davantage ce travail que son ancien job de commercial dans un bureau d'architectes et ce d'autant plus qu'il fait régulièrement l'amour à Yosuke qui l'appelle à l'aide dès qu'elle déborde.

Un dimanche, ils vont se promener au laboratoire de Kamioka et son réservoir de 50 000 tonnes d'eau ultra pure sans calcium, ni magnésium qui, lors du choc des rayons cosmiques capture les neutrinos. Ceux-ci sortent du soleil pour arriver ici et nous relier à l'univers. Yosuke et Saeko voient les radiations bleutées de Tcherenkov. Autrefois c'était une usine qui polluait par le cadmium. Sa mère, illuminée y accomplissait des cérémonies religieuses mais finit noyée dans la rivière.

Gen, une relation de Tokyo vient pour tenter de trouver le trésor. Shintaro qui trouve que Yosuke ressemble à Koji, l'ancien amant de Saeko, le présente sans succès à son père pour une embauche définitive.

Taizo, un petit truand propose à Saeko 80 000 yens pour la prostituer afin de rembourser les dettes de son amant mort. Yosuke va le tuer mais Shintaro l'en empêche et tabasse Taizo. Gen comprend que Taro était l'amant de la grand-mère. Celle-ci l'attendit pendant vingt ans après sa sortie de prison.

La grand-mère explique à Guen que ce trésor qui est dans le vase c'est l'eau... Mais qu'il n'y a plus d'eau depuis longtemps. Si on est dans le raisonnable, est-il normal que tant d'eau sorte ?

 

 

Retour à la page d'accueil

Genre : Drame sentimental

(Akai hashi no shita no nurui mizu). Avec : Kôji Yakusho (Yosuke Sasano), Misa Shimizu (Saeko Aizawa), Mitsuko Baisho (Mitsu Aizawa), Mansaku Fuwa (Gen). 1h59.

De l'eau tiède sous un pont rouge
Voir : photogrammes