Vladimir et Rosa
1970

Vladimir et Rosa est tourné en septembre 1970. Il s'agissait de financer le film militant pour les combattants palestiniens qui devait s'appeler Jusqu'à la victoire et qui nécessitait des voyages en Palestine.

Godard et Gorin réunissent des fonds, 20 000 dollars, sur la base du nom de Godard auprès de Grouv press, qui avait déjà participé au financement de Pravda, et d'une télévision allemande.

Le film, qui ne répond aussi à aucune nécessité autre que celle de gagner de l'argent, sera réalisé dans un esprit ludique. Il va s'agir de reconstituer le procès des militants révolutionnaires, les huit de Chicago dont un des black panthers. Les minutes du procès ont été publiées en anglais dans le livre "contempt " (outrage). Le titre s'expliquant par le fait que les accusés ne seront finalement accusé que d'injures à la cour durant le procès. Sera également évoqué le procès fait aux militants de La cause du peuple, journal interdit, interdiction face à laquelle, se sont mobilisés Godard, Truffaut, Sartre ou Ferré. Les intellectuels célèbre devaient descendre dans la rue et vendre ce journal. Certains propos sont restitués tel quel.

Gorin et Godard forment un duo comique se référant à Jerry Lewis. Godard apparaît pour la première fois à l'image dans un de ses films.Le film oppose les thèses de Vladimir Lénine et Rosa Luxembourg sur la primauté du parti ou de la spontanéité révolutionnaire des masses pour conduire la révolution. Ce débat est réactualisé en 68 et Godard et Cohn-Bendit autour de Vent d'est. Seront alors valorisés tous les gestes qui contestent la forme du procès : ne pas parler seulement quand on est invité, d'où les outrages à la cour, seule véritable position révolutionnaire. Il s'agit aussi de refuser de faire le cinéma attendu notamment avec l'apparition de la vidéo à la fin. Godard se voulait pionnier en la matière. Il est le premier européen a avoir acheté la caméra Sony mise sur le marché en 1968.

C'est le dernier film réalisé dans le cadre groupe Dziga Vertov. Après, les films seront seulement signés du double nom Godard et Gorin.

 

Retour à la page d'accueil

(réalisation du groupe Dziga Vertov). Avec : Jean-Luc Godard (Vladimir Lenin), Jean-Pierre Gorin (Karl Rosa), Anne Wiazemsky (Anne, militante féministe), Juliet Berto (Hippie), Yves Afonso (Etudiant révolutionnaire), Ernest Menzer (Le juge Julius Himmler), Claude Nedjar (Dave Dellinger). 1h46.