Embarquement de sainte Paule à Ostie Claude Lorrain 1640
 
 
Paysage avec l’embarquement de sainte Paule à Ostie
Claude Gellée, dit Le Lorrain, 1639-40
Huile sur toile 211 × 145
Madrid, Musée du Prado
 

Les scènes de ports constituaient en 1639-1640 l’un des sujets favoris de Claude Lorrain. Le tableau du Prado est à ce titre caractéristique des formules et effets utilisés par le peintre comme l’intense lumière dorée, ou la suite de bâtiments inspirés de monuments réels ou imaginaires.

Mais comparé à d’autres vues de port, le sujet atteint ici une envergure particulièrement développée. Sainte Paule, une noble veuve romaine, décida d’abandonner sa vie mondaine et se retirera au désert pour se consacrer à la prière. Elle quitte alors Rome accompagnée de sa fille et atteint Antioche, où elle rejoint saint Jérôme, pour mener sa nouvelle vie d’érmite.

La scène peinte par Claude Lorrain montre le moment de son départ dans le port d’Ostie que l’artiste se plait à recréer avec son imagination. On considère généralement que le tableau avait L’Archange Raphaël et Tobie comme pendant. Il paraît cependant plus probable de l’associer au Paysage avec l’enterrement de sainte Sérapie. Dans les deux cas, il s’agit d’histoires de saintes romaines du christianisme primitif devenues ermites et dans les deux compositions la scénographie monumentale l’emporte sur leur caractère religieux, ce qui paraît particulièrement indiqué pour un décor de palais. Ces thèmes sont du reste assez inhabituels, d’où sans doute la présence de deux inscriptions précisant leur sujet.

 

Texte : Guillaume Kientz pour l'exposition Nature et idéal, le paysage à Rome 1600-1650

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts