Danaé est la fille unique d'Acrisios, roi d'Argos et d'Aganippé. Lorsque son père demanda à un oracle comment il pourrait avoir un héritier mâle, il lui fut répondu: "Tu n'auras pas de fils et ton petit-fils te tuera."

Pour prévenir le destin, Acrisios enferma Danaé dans un donjon, dont les portes étaient d'airain, et la fit garder par des chiens féroces; mais, en dépit de ces précautions, Zeus la posséda sous la forme d'une pluie d'or et elle lui donna un fils nommé Persée.

Lorsque Acrisios apprit la chose, il ne voulut pas croire que Zeus fût le père et soupçonna son frère jumeaux Proetos. Leur querelle, qui avait déjà commencé dans le sein de leur mère, devint plus vive que jamais le jour où Proetos s'unit à sa fille Danaé. Or, comme Acrisios avait refusé d'abandonner le trône à Protéos la fin de la période qui lui était impartie pour régner selon la volonté de leur père, Proetos s'enfuit à la cour d'Iobatès roi de Lycie, dont il épousa la fille Antéia.Il revint alors, à la tête d'une armée Lycienne. Il y eut une bataille sanglante, mais, comme aucun des deux camps n'avait l'avantage, Proetos et Acrisios acceptèrent à contrecoeur de se partager le royaume. La part d'Acrisios devait être Argos et ses environs; Proetos recevait Tirynthe, l'Héraion, Midée et la côte d'Argolide.

Acrisios soupçonna ainsi Proteos d'avoir repris ses rapports avec Danaé. Mais, comme il n'osait pas tuer sa propre fille, il l'enferma, elle et le petit Persée, dans un coffre de bois qu'il lança à la mer.

Ce coffre vogua vers l'île de Sériphos, où un pêcheur, du nom de Dictys, le recueillit et le ramena sur le rivage; il l'ouvrit et trouva Danaé et Persée, encore vivants. Il les conduisit aussitôt chez son frère, le roi Polydectès qui éleva Persée dans sa maison mais voulu forcé Danaé à l'épouser.

Après avoir épousé vaincu la Méduse pour sauver sa mère, Persée revint précipitamment à Sériphos, en emmenant Andromède avec lui. Là il découvrit que Danaé et Dictys, vivant dans la terreur de Polydectès, s'étaient réfugiés dans un temple. Il se rendit donc tout droit au palais où Polydectès et le changea en pierre.

 

Source : Le grenier de Clio

 

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts